75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
La route >

Critique du Roman : La route

Avis critique rédigé par Lucie M. le mardi 29 avril 2008 à 17:10

Le roman de l'année

La Route c’est un récit terrible. Sombre, noir et pourtant attendrissant par bien des côtés. C’est un récit apocalyptique qui se déroule quelque part, dans une époque quelconque et où l’on suit la survie de deux personnes anonymes. Pourtant, ces deux personnes nous apprendrons à les connaître au fur et à mesure de leurs pérégrinations dans ce monde dévasté par les flammes, envahi par les cendres et beaucoup plus froid puisque les rayons du soleil ne traversent plus la couche d’ozone. Et nous apprendrons surtout à les aimer, à suivre avec intérêt leur quête salvatrice vers un endroit plus doux où ils pourront quelque peu revivre. Ces deux personnes sont un homme et un enfant, un père et un fils, perdus, affamés, en danger et presque mourant. Avec pour seul bagage un caddie de supermarché, ils errent sur les routes pour rejoindre le sud.
La Route de McCarthy est un très beau roman qui vous prend à la gorge, vous noue l’estomac, vous effraie et vous fait par moment pleurer. Mais il vous fait également sourire grâce aux liens affectueux qui lient étroitement ce père et ce fils. Des liens tendres mais également tendus comme calqués sur la dureté de leur vie. Le style littéraire de La Route est sans fioriture, dépouillé et presque plat. Mais pas sans saveur. McCarthy écrit comme si il était à bout de souffle avec un immense besoin de libérer une concentration énorme de sentiments et ce récit c’est surtout une belle abnégation face à la race humaine, à la survie d’un petit être que l’on chérie au delà de notre propre bien-être.
La Route a reçu le Prix Pulitzer. Personnellement, ce n’est pas ça qui m’a fait lire ce roman de McCarthy mais plutôt la chronique de mon cher collègue staffeur Nicolas L. dit Le Master ! C’est que le Nicolas L. il ne met pas des bonnes notes comme ça et surtout un 10/10. Je n’ai pas été déçue par ma lecture. Quand je prenais ce roman dans les transports en commun j’avais du mal à cacher aux autres mes sentiments qui découlaient de ce récit d’anticipation post-apocalyptique. J’ai eu du mal à relire un autre roman après la fin de ma lecture tant j’étais emportée par la noirceur, la douceur et la dureté de La Route. C'est une œuvre qui restera indélébile et deviendra sûrement un classique de littérature étrangère. Ce qui me plait encore plus c'est qu'une œuvre dite de sous-genre puisse recevoir le Prix Pulitzer et c'est un bonheur que de voir ça.

100

La Route de McCarthy est tout simplement une bombe littéraire. Il faut que vous lisiez ce roman c’est indispensable. On dirait que McCarthy y a mis une partie de son cœur et de ses tripes. Bon je vous préviens c’est noir comme histoire mais rien que la relation entre ce père et ce fils perdus sur une route au milieu d’une Terre dévastée est un bel hommage entre l’amour d'un père et d’un fils. C’est beau à en mourir. Et on en ressort pas indemne de cette lecture. Elle reste dans le creux de notre esprit, de notre cœur et s’évapore peu à peu tout en laissant en nous une trace indélébile.

Critique de publiée le 29 avril 2008.

Acheter La route en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La route sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !