75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Au Nord-Nord-Ouest d'Eden [2008], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le jeudi 24 avril 2008 à 08h24

De la considération théologique

"Il passa à la cuisine. Peu de choses étaient encore sacrées, mais son café du matin le restait. La casserole en main, il eut un geste automatique vers le senseur de la plaque murale. Il aurait aimé se défaire de cette habitude..."
On a retrouvé un corps sans vie mais parfaitement conservé dans un glacier. Il est malgré tout un peu difforme pour un homme, et il semble avoir vécu il y a plus de quatre mille ans. On l'affuble d'ailleurs rapidement du sobriquet "tronche de gargouille". A l'heure où le génie génétique permet de reconstituer des membres coupés, et même faire revivre les défunts les mieux conservés, le jour est venu pour toute une équipe de scientifiques de relever d'entre les morts ce spécimen humanoïde. Une opération inquiétante dans ce monde où le climat complètement déréglé annonce un chaos imminent...
On ne va pas répéter qu'aux éditions Griffe d'encre, on donne sa chance aux auteurs, ce qui nous a permis de découvrir déjà quelques jeunes talents. Mais avec la novella Au nord-nord-ouest d'Eden, elles donnent également sa chance aux originaux. Si Philip K. Dick s'était réincarné, une partie de son âme aurait trouvé refuge chez Gabriel Eugène Kopp. Comprenez par là que cette novella, qui commence comme Hibernatus, se termine dans un délire mystique. Non pas que ce soit ennuyeux, au contraire, puisque je suis un inconditionnel de Dick, mais que ce thème soit de nouveau traité me sidère. Sans vouloir déflorer la fin, le roman semble documenté sur la question. Et si le premier et le troisième chapitre présageaient d'un roman sociologique à la Brunner, écrit à la Brunner, un brin sérieux quand même, l'auteur nous prend à contrepied avec une histoire assez fumeuse quand on y réfléchit bien, mais surprenante. En fait, l'auteur nous a bien menés en bateau depuis le début. Mais c'est plutôt bien écrit et du deuxième degré, alors...
Au nord-nord-ouest d'Eden est une curiosité qui vaut la peine d'être observée.

La conclusion de à propos du Roman : Au Nord-Nord-Ouest d'Eden [2008]

Manu B.
80

Novella atypique, au Nord-Nord-Ouest d'Eden est quasi un délire mystique dickien. Outre quelques maladresses de construction, c'est bourré de qualités. Un rien barré, quand même.

Acheter le Roman Au Nord-Nord-Ouest d'Eden en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Au Nord-Nord-Ouest d'Eden sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+