75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : La Vallée des Neuf Cités [2008], par Lujayne M.

Avis critique rédigé par Lujayne M. le jeudi 28 février 2008 à 14h05

L'histoire du dieu Lakor

Nous sommes en près de 4000 après JC. Cela fait pratiquement 15 siècles que la civilisation telle que nous la connaissons a disparu, retombée dans la barbarie après le Jour du Soleil (24 juin 2484). Dans la vallée du fleuve que nous connaissons sous le nom de Danube, une civilisation de type scandinave s'est développée, coupée du monde. Voici l'histoire d'Hegon, jeune noble, et futur fondateur de la rayonnante cité de Gwondaleya, patrie des héros de "Phénix".

 Encore une fois, Bernard Simonay réussit à nous emmener avec brio dans un futur si lointain qu'il n'a plus grand chose avec la Terre que nous connaissons aujourd'hui, et il développe le passé de son univers fétiche avec talent. Les lecteurs de la trilogie de Phénix verront avec bonheur se poser les bases de la société amanite, avec la découverte de son fondateur, Charles Commènes, mais les autres seront probablement conquis également. Car le talent de l'auteur est toujours là : des civilisations imaginaires qu'il bâtit avec sa grande connaissance des mythologies de notre propre Histoire, décrites avec passion, imagées, colorées, des héros attachants, des clins d'oeils multiples, tant aux abus de notre propre société, à certains personnages actuels ou historiques, qu'à des endroits que nous connaissons peut-être, des rebondissements à outrance (même si, quand on connait son style, on se doute de bien des choses - notamment la nature du mystérieux fléau, le Loos'ahnn)... en bref, le genre de livre qu'il est difficile de lâcher ! Bernard Simonay se livre ici, comme dans bon nombre de ses autres romans, à une charge sans concession contre la bêtise humaine et les excès et les dérives de notre société, tout en livrant sa propre analyse de la religion, de la justice et du pouvoir. C'est parfois un peu forcé ou maladroit, voire un peu naïf à certains moments, mais le tout sonne le plus souvent juste et ne donne que plus de puissance à son histoire, pour le plus grand bonheur des lecteurs.

 En annexe, à la fin du roman, on trouvera une sorte d'étude de la société de Medgartha, cette fameuse Vallée des Neuf Cité qui deviendra le berceau de Gwondaleya. C'est intéressant, mais fait un peu double emploi avec le roman, qui en explique déjà la majorité. Le véritable intérêt se trouve tout à la fin, dans la chronologie (que l'on peut retrouver sur le site web de l'auteur), qui nous indique les successions d'évènements depuis la découverte des voyages spatiaux, et permet de mieux situer les différents évènements de la saga...

La conclusion de à propos du Roman : La Vallée des Neuf Cités [2008]

Lujayne M.
90

Voici donc, encore, un très bon roman que j'ai dévoré en quelque jours, retrouvant avec joie l'ambiance et l'univers de Phénix, dans cette période charnière qu'est la naissance de la société amanite. Quel plaisir de faire la connaissance de Kalkus de Rives, de visiter ces autres endroits d'Europannia, d'en savoir un peu plus sur le Jour du Soleil, les amanes, la fondation de la Chevalerie et la naissance de Gwondaleya ! Certes, on pourra reprocher une fin un peu rapide - les deux premiers tiers du roman prenaient bien leur temps pour nous poser dans l'ambiance, la résolution des problèmes à la fin en apparait donc précipitée -, une chose est sûre : l'auteur a des convictions et les expose, encore une fois, avec un vrai talent de conteur. J'attends donc avec impatience le prochain roman, Lauryanne, qui racontera cette fois le Jour du Soleil...

Que faut-il en retenir ?

  • personnages charismatiques
  • style coloré

Que faut-il oublier ?

  • parfois un peu naif
  • l'auteur insiste un peu lourdement sur certaines choses

Acheter le Roman La Vallée des Neuf Cités en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Vallée des Neuf Cités sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Phénix

  • Voir la critique de La Porte de Bronze : Toujours du talent
    73

    La Porte de Bronze Critique du roman par Lujayne M.

    Toujours du talent : Voilà donc un roman prenant (impossible de lâcher le dernier tiers en cours de route, la nuit en a pâti ;) ), surprenant, bien con…
    Temps de lecture : 1 mn 53

  • Voir la critique de Phénix : Incontournable !!!
    99

    Phénix Critique du roman par Lujayne M.

    Incontournable !!! : Ce livre est absolument phénoménal. Aucun résumé n'est capable d'exprimer la richesse de cette histoire... L'histoire de Dorian …
    Temps de lecture : 52 s