75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : L'Oeil du Golem #2 [2004], par Lujayne M.

Avis critique rédigé par Lujayne M. le mardi 15 janvier 2008 à 19h52

Golem fais-moi peur !

Deux ans après les évènements contés dans l'Amulette de Samarcande, nous retrouvons le jeune magicien Nathaniel et le démon Bartiméus confrontés à une nouvelle vague d'évènements mystérieux, dans un Londres parallèle où la caste dirigeante est exclusivement composée de sorciers...
Digne suite du précédent opus, nous voici donc avec un roman très agréable à lire, plein d'humour, et suffisamment de suspense pour nous tenir en haleine jusqu'au bout (d'accord, on devine certaines choses très vite... mais l'intérêt n'est pas là).
Nathaniel est devenu un fonctionnaire zélé du Gouvernement (à 14 ans, oui), et il est toujours (si ce n'est plus !) antipathique. Son djinn Bartiméus, qu'il a ré-invoqué malgré sa promesse, est toujours aussi roublard et impertinent. Mais ici se greffe désormais un troisième personnage, Kitty, une jeune membre de la Résistance anti-Magiciens entr-aperçue dans le premier tome, et qui est une des réussite de ce deuxième volet. Avec elle, nous découvrons plus en profondeur l'injustice et l'oppression des magiciens envers les plébéiens, ce qui densifie considérablement l'univers.
Nous naviguons comme précédemment, au gré des chapitres, entre les points de vue des trois protagonistes (Bartiméus reste à la première personne, et ses réflexions et notes en bas de page sont toujours aussi hilarantes), ce qui amène un rythme certain à l'histoire. Après un début un peu mou, celle-ci s'accèlère en milieu de tome et rend l'abandon de la lecture plutôt difficile. La séquence dans Westminster Abbey, par exemple, est particulièrement réussie.
On ne peut pas s'empêcher de comparer à Harry Potter, bien sûr, et d'ailleurs, c'est le même public d'adolescents qui est visé. Comme pour Harry, même les adultes peuvent se prendre à l'histoire, car la plume est alerte, mais on ne trouvera pas le petit "plus" de la série de Rowling. Qu'importe : on passe un très bon moment, dans cet univers où les magiciens travaillent dans des batiments modernes de verre et d'acier et où les foliots, djinns et autres afrits vaquent tranquillement aux affaires de leur Maître, tandis que la Police de Nuit et ses sinistres loups-garous font régner la loi, et que l'Empire Britannique essaie de mater les Amériques...

La conclusion de à propos du Roman : L'Oeil du Golem #2 [2004]

Lujayne M.
78

Johnathan Stroud prouve donc avec ce deuxième opus qu'il maîtrise parfaitement les ficelles de la narration, nous plongeant dans un univers encore plus riche (bien que fortement manichéen), et réussissant à nous faire nous intéresser au sort d'un gamin des plus antipathiques. L'humour est fortement présent, impertinent, les références nombreuses, et même si l'intrigue est un peu linéaire et que certains rebondissements se sentent à des kilomètres, c'est sans conteste une jolie réussite, que ceux qui ont aimé Harry Potter ou la Croisée des Mondes ne pourront qu'apprécier !

Que faut-il en retenir ?

  • l'humour
  • l'univers
  • le personnage de Kitty

Que faut-il oublier ?

  • rebondissements un peu attendus

Acheter le Roman L'Oeil du Golem en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Oeil du Golem sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Trilogie de Bartimeus