75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : En Quête d'éternité
En Quête d'éternité >

Critique du Roman : En Quête d'éternité

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 13 janvier 2008 à 1731

Thriller SF

"28 mai - San Diego, Californie
La dernière fois que j'ai parlé avec Rob, j'enregistrais mes bagages à Lindbergh Field avant de prendre un avion pour Seattle, où je devais rencontrer un ange..."

C'est au fond de la mer que Hal Cousins pense trouver ses xénophyophores, des éponges de bain gorgées de mousses. C'est dans ces unicellulaires qu'il pense trouver les gènes qui pourraient apporter un trésor que l'humanité convoite depuis la nuit des temps: l'immortalité. Mais c'est au cours de cette expédition dans le SES, petit sous-marin de recherche, que tout commence à aller de travers: le pilote est pris d'un coup de folie et manque de tuer Hal et mettre un terme à des mois de recherche et des millions d'investissement. De retour sur le bateau, on l'informe qu'un des chercheurs a aussi eu un coup de sang et provoqué un carnage...
Greg Bear s'éloigne du roman hard-science pur et dur. Depuis Eon et ses suites, et même depuis ses débuts (il n'y a qu'à lire la musique du sang), on sent celui qui faisait partie des Killer B's, toujours à la frontière de la SF. Ceci étant dit, vouloir élargir les frontières de la SF aux autres genres permet également d'attirer le grand public vers notre genre, au grand dam des puristes. En quête d'éternité s'oriente donc dans cette direction en plantant un décor assez proche de notre quotidien, peuplé de scientifiques, d'investisseurs un peu excentriques et ayant les moyens de s'offrir un concept, une idée un peu folle, pour pouvoir assouvir un de leurs vieux fantasmes. Ici en l'occurrence: l'immortalité.
Sauf que rapidement, cette idée passe au second plan au profit d'une idée encore plus tordue qui est la conspiration mondiale autour de recherches pour le moins inquiétantes. Si le lecteur de science fiction est déçu de ne pouvoir aller plus loin dans l'étude assez technique de l'immortalité mais néanmoins maintes fois traitée dans la littérature SF (de l'âge d'or, déjà), le lecteur non SF se prendra vite au jeu de la conspiration mondiale, à la sauce X-files. D'autant que l'atmosphère paranoïaque que l'auteur américain instille à son roman est très bien entretenue, non seulement à cause de la situation de plus en plus critique du personnage central, mais aussi en ressortant d'horribles histoires et d'expériences menées au fin fond de contrées reculées. Et mine de rien, tout le monde mord à l'hameçon, quelque soit le type de lecteur. Il faut reconnaître que l'intrigue est bien tordue, sur fond de guerre froide, de recherches militaires et/ou scientifiques. Certaines scènes sont assez marquantes.
Le résultat est réussit, n'en déplaise à certains lecteurs.

La conclusion de

On se rapproche du thriller maintream avec en quête d'éternité. Mais comme c'est écrit avec talent, l'immersion est immédiate.

Acheter En Quête d'éternité en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de En Quête d'éternité sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+