75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du livre : Dante 01 [2008], par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le lundi 24 décembre 2007 à 08h32

Dante 01 à travers les regards de Gess et Blanchard

Alors que le film Dante 01 s’apprête à sortir dans nos salles le 02 janvier 2008, le même jour les éditions Delcourt, sous le label série B, inaugurent avec le même titre une toute nouvelle collection – appelé simplement "Storyboard".
Les intentions sont présentées de manière simple : « Cette nouvelle collection aura pour but de mettre en évidence les passerelles narratives et visuelles qui existent entre cinéma, bande dessinée et animation. »
Une perspective qui devrait plaire à tous les férus de technique et qui devrait intéresser bon nombre d’amateurs désirant prendre connaissance du fonctionnement d’un storyboard.
Le premier volet n’est pas le moindre puisqu’il s’intéresse donc au très ambitieux Dante 01. D’ailleurs une fois le film vu, ce "storyboard" se révèle de toute part passionnant. En premier lieu, il permet de voir à quel point un storyboard influence la mise en scène, mais surtout, il va permettre de découvrir la fin originale du film tel que cette dernière avait été envisagée dans un premier temps. Une fin d’autant plus frustrante qu’elle se révèle bien meilleure que celle choisie pour le film. Comme quoi il vaudrait mieux parfois s’en tenir à ses premières intentions car le film Dante 01, s’il avait conservé le final d’origine, aurait grandement gagné en intérêt!


Ce livre ne montre pas que quelques passages en storyboard mais bien son intégralité, allant même jusqu’a dévoiler les textes d’accompagnement et les détails techniques. Au final, c’est une véritable leçon de cinéma qui est mis à la disposition du lecteur. Bon, il est clair que les dessinateurs qui illustrent et découpent ce film en plans ou en séquences ne sont pas des "petits" puisqu’il s’agit tout de même de Fred Blanchard (L'héritier de l'empire) et Gess (Carmen Mc Callum), donc autant dire que visuellement, même si cela reste un storyboard, il n’en est pas moins très accrocheur.
Histoire de bien compléter l’ensemble, le livre se trouve agrémenté de petites interviews des principaux concernés : Pierre Bordage, Marc Caro, Fred Blanchard et Gess. Loin d’être axées sur le film ou sur sa promotion, les interviews se révèlent très instructives et mettent bien en évidences les points communs, tout comme les différences, entre une histoire, une bande dessinée et un film. De plus les illustrateurs précisent bien qu’un storyboard cinéma n’est pas de la bande dessinée et démontrent avec évidence les subtilités qui les différencient.

La conclusion de à propos du Livre : Dante 01 [2008]

Richard B.
85

Un livre passionnant qui permet de comparer intégralement un storyboard à la vision finale d’un long métrage. Toute la technique portant sur ce domaine semble abordée et l’ouvrage devrait plaire à tous les fanatiques de documentations sur la construction d’un film, ainsi qu’à tous ceux qui s’attachent à vouloir s’initier au monde du storyboard ou du cinéma.

Acheter le Livre Dante 01 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Dante 01 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Dante 01

  • Voir la critique de Dante 01 : Caro as t-il vaincu son dragon ?
    40

    Dante 01 Critique du film par Richard B.

    Caro as t-il vaincu son dragon ? : Les intentions étaient louables, Dante 01 avait tout pour être un grand film… Hélas, et il me coûte énormément de le dire, Dante 0…
    Temps de lecture : 4 mn 3