75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : La brèche
La brèche >

Critique du Roman : La brèche

Avis critique rédigé par Manu B. le lundi 17 décembre 2007 à 1345

Retour vers l'enfer

"Plan serré: la salle de bains. Marilyne referme le petit battant de la pharmacie et regarde son reflet dans le miroir. Le rimmel dessine deux coulées noires sur ses joues. Elle fait volte-face, sort de la pièce..."
Demain. Dans quelques décennies. Les chaînes de télévision ne savent plus quoi inventer pour intéresser le spectateur bovin et rafler les parts de marchés. Pendant ce temps, l'armée a la main mise sur une technologie sensible: le voyage dans le temps. Un voyage certes limité à un siècle environ dans le futur ou le passé, mais toujours est-il que la technologie existe. Quoi de plus normal que de se servir de cet outil pour s'en mettre plein les poches. C'est ainsi que la nouvelle téléréalité permet à des candidats de se projeter dans le passé et d'assister en direct, avec retransmission sur les postes du monde entier, aux faits marquants du siècle dernier. Par exemple: Maryline Monroe le jour de son suicide. Indiscret mais inoffensif. Sauf que la dernière idée comporte des risques importants, non seulement pour ceux qui filmeront l'évènement, mais aussi le monde entier. Agir sur le passé, c'est potentiellement créer des boucles de paradoxe temporel, changer le passé, donc le futur, donc notre présent. Vous suivez? Il s'agit de se rendre sur la plage du débarquement le jour J. Les sélectionnés pour aller sur place sont un journaliste de terrain -un baroudeur- et un historien qui connaît le débarquement sur le bout des doigts...
Christophe Lambert est un auteur qui écrit surtout pour la jeunesse, mais pas seulement. Après des études cinématographiques, quelques courts métrages, après avoir travaillé à la télévision, il s'est consacré à l'écriture. C'est un touche à tout, tant que ça reste dans l'imaginaire. Il fait de la SF ou du polar, orienté jeunesse ou non. La brèche est plus particulièrement destiné au lectorat adulte, quoique...
C'est donc le voyage temporel le thème principal de ce roman. Mais qui dit thème principal n'empêche pas Christophe Lambert de nous plonger dans un univers qu'il connaît bien: la télévision, ce milieu réputé peuplé de requins prêts à tout pour réussir. Heureusement, il ne tombe dans les clichés grotesques et la facilité. Même dans le juteux et merveilleux monde de la téléréalité. De toute façon, cet aspect passe rapidement au second plan. Ce qui intéresse rapidement le lecteur (devenu spectateur entre temps), c'est le sort des héros, qui devient vite incertain. Est-ce que nos deux envoyés spéciaux vont s'en tirer ou non ?
Habitué à penser en cinéaste, Christophe Lambert nous décrit les scènes comme il les imagine, ou comme il les visualise. On pourra aisément se représenter le déroulement de l'histoire en se remémorant Il faut sauver le soldat Ryan sur la plage d'Omaha Beach (référence qu'il assume pleinement et cite texto dans son roman). Le résultat est tout simplement passionnant à lire, les images nous venant spontanément à l'esprit. Les chapitres parfois courts se succèdent rapidement grâce à une construction habile. Au final, ce roman se lit très vite, le lecteur étant happé par l'action, par l'histoire.
A découvrir. Vite.

La conclusion de

La brèche est au final un roman passionnant de bout en bout, même si le thème a déjà été traité. Christophe Lambert, avec un style très visuel (très "cinématographique") prouve qu'il fait partie de la vague des écrivains français talentueux.

Acheter La brèche en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La brèche sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Brèche

En savoir plus sur l'oeuvre La Brèche