75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Eden Log >

Critique du Film : Eden Log

Avis critique rédigé par Richard B. le dimanche 9 décembre 2007 à 19:58

Voyage au centre de la terre

Au fin fond d’une caverne, dans le noir le plus profond, un homme reprend conscience. Il ne sait ni pourquoi il est là, ni qui il est. Tout à côté de lui, il découvre un cadavre avec une lampe encore intacte, qu’il s’accapare. En essayant de se frayer un chemin vers la surface, il découvre qu’il n’est pas seul et qu’il est poursuivi. Et plus il s’approche de la délivrance, plus il en apprend sur lui-même et sur une organisation nommée Eden Log.
Franck Vestiel peut faire figure de réalisateur très courageux. Tout d’abord pour avoir choisi le thème de la science-fiction - plus particulièrement de l’anticipation - en période de vacance de Noël, période souvent phagocytée par les "blockbusters" hollywoodiens. Ensuite parce que le réalisateur à choisi un thème risqué, quasiment rare dans les productions françaises. Déjà, rien que pour cet aspect et ses prises de positions, le réalisateur mérite un fort respect.
Franck Vestiel semble aimer le cinéma de genre puisqu’avant de se lancer dans sa première réalisation, il avait participé comme premier assistant réalisateur sur des films comme "ils", "Saint Ange" ou encore le futur "Dante 01". Une expérience assez conséquente dans le domaine, même si finalement Eden Log se trouve assez éloigné de ces longs-métrages, autant par l’ambiance que par son thème.


Eden Log n’empreinte rien, ne copie rien aux précédents films du réalisateur. D’ailleurs le scénario comme la mise en image peuvent se targuer d’être originaux et de ne ressembler à aucun autre film. Pour l’histoire, Franck Vestiel c’est offert le luxe de le co-scénariser avec un maître de la littérature de science-fiction : Pierre Bordage. Utilisant la thématique actuelle des sources d’énergies et de l’écologie, les scénaristes nous ramènent dans le secteur de « l’anticipation apocalyptique » - genre phare des années 70 mais peu exploité depuis. Organisé comme une sorte de jeu vidéo où le héros gravit les niveaux et découvre en lui-même, au fur et à mesure, des spécificités, le film intrigue pendant un très long moment. Hélas, il est arrivé à un moment où, je l’avoue, j’ai perdu le fil conducteur et je n’ai pas vraiment tout saisi aux révélations. Cela est en partie dû à des dialogues difficilement audibles par moment, et c’est d’ailleurs là que réside le principal défaut du film.
Eden Log possédant un budget minimaliste, le réalisateur et son équipe technique ont du se montrer inventifs dans les prises de vue. Ils jouent énormément sur les contrastes et utilisent un bain de couleur flirtant avec le noir& blanc. Du coup le film dégage une forte atmosphère de claustrophobie.
Clovis Cornillac semble être un acteur qui n’accepte pas le conformisme, et même si c’est la comédie qui lui apporta ses premiers succès publics l’acteur a de suite profité de sa renommée pour participer le plus souvent possible à des productions en marge du grand public. Ainsi, plutôt que faire des comédies répétitives, l’acteur s’est lancé dans "les Brigades du tigre" ou "le Serpent". Je ne fus donc pas très surpris de le voir s’investir dans Eden Log, qu’il porte à lui seul et qu’il n’hésite pas à se plonger dans la boue et se mouiller pour les besoins du film. Dommage que les autres acteurs - beaucoup moins présents, disons-le -, s’investissent moins et sont parfois très légers dans leur prestation.

55

Eden Log avec un peu plus de travail aurait pu être une véritable réussite. Il est inventif sur beaucoup d’aspects : visuel intéressant, scénario original, ambiance générale particulière… Cependant les dialogues - éléments essentiels à la compréhension - presque inaudibles demandent au spectateur une grande concentration pour cerner ne serais-ce que ce que disent les acteurs de second plan. Un film qui mérite de toute manière que l’on s’intéresse à lui !

Critique de publiée le 9 décembre 2007.

Que faut-il en retenir ?

  • L’ambiance du film
  • Excellent Clovis Cornillac
  • Une très belle mise en image
  • Un film original

Que faut-il oublier ?

  • Des dialogues parfois inaudibles
  • Un final pas totalement clair

Acheter Eden Log en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Eden Log sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !