75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Nui !
Nui ! >

Critique du Manga : Nui !

Avis critique rédigé par Lionel B. le dimanche 11 novembre 2007 à 1916

Histoire de peluches vivantes

Natsumi Mukai, dessinatrice bien connue en France pour son manga +Anima, revient chez nous avec un nouveau titre touchant un jeune public, j'ai nommé Nui! (traduire littéralement peluche).
Nui!, c'est l'histoire d'une petite fille qui découvrit une peluche abandonnée et qui l'adopta en lui donnant le nom de Purple (en raison de sa couleur violette). A ses 16 ans, Kaya découvre que Purple, mais également ses autres peluches, sont vivantes et qu'elles peuvent même prendre forme humaine.
Qui n'a pas durant son enfance parlé à ses peluches, ne les a pas considérer comme des êtres vivants à part entière ? Notre imagination n'avait aucune limite et il semblerait que la mangaka Natsumi Mukai ait conservé cette créativité débordante au travers de ses mangas. Dans Nui!, il est bien question de naïveté, de s'échapper dans un univers presque féerique dans lequel amour et humour se mélange pour ne faire qu'un. Ici, il n'est pas question d'une succession de bastons en tout genre. Non, nous ne sommes pas dans un shônen, et encore moins dans un seinen. Il s'agit d'un manga s'adressant d'avantage à des enfants plutôt qu'à des adolescent. Toutefois, cela n'empêchera pas aux adultes d'y redécouvrir son âme d'enfant en se laissant porter par les histoires de ces peluches vivantes pleines de bon sentiment. Mais au-delà de cette échappée enchanteresse, ne peut-on pas y voir une véritable étude comportementale du passage de l'enfance à l'adolescence, de la découverte de la signification du mot "amour" ? En effet, c'est également ce qui peut ressortir de ce manga au vue de la façon d'être du personnage principal qu'est Kaya. Elle est une jeune fille de 16 ans qui refuse de grandir en partageant toujours sa vie avec ses peluches et c'est après la déclaration d'amour d'un garçon que Purple prend vie. Cette peluche vivante ne serait-elle pas le symbole d'une volonté de ne pas grandir ? Ainsi, nous pouvons y voir une confrontation avec le monde de l'enfance d'un côté avec ces peluches animées et le monde de l'adolescence de l'autre côté avec la découverte du sexe opposé. S'alignant sur l'histoire, le dessin adopte un style plutôt "mignon" avec des visages ronds et des expressions propres aux mangas. Le tout est assez complet et détaillé tant au niveau des personnages eux-mêmes que des décors. Bref, voilà un dessin qui n'a rien à envier aux autres mangas du même genre, et qui en surpasse même un grand nombre.

La conclusion de

Surprenant est le premier mot qui me vient en tête après la lecture de ce manga. Oui, je me suis surpris à entrer dans un univers enfantin dans lequel des peluches parlent, marchent et nous divertissent. Voilà donc un manga que je conseil aux jeunes publics mais également aux adultes en quête de leur âme d'enfant.

Que faut-il en retenir ?

  • Une histoire très mignonne et originale
  • Un dessin plaisant

Que faut-il oublier ?

  • Certains n'y verront qu'un manga enfantin de plus

Acheter Nui ! en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Nui ! sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+