75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Boogiepop Dual
Boogiepop Dual >

Critique du Manga : Boogiepop Dual

Avis critique rédigé par Lionel B. le mercredi 17 octobre 2007 à 1622

Une légende urbaine

Après les romans, le film et la série animée, voici que l'oeuvre de Kohei Kadono est dérivée sous la forme d'un manga en 2 tomes sous les traits de Masayuki Takano, le mangaka de Blood Alone.
Boogiepop, c'est le nom donné à un ange de la mort né d'une légende urbaine dans un lycée. Cependant Boogiepop existe vraiment et il est revenu en prenant possession du corps de Takaya Akizuki, un étudiant sans problème, afin d'enquêter sur un mal qui frappe le lycée.
Au commencement de ce manga, tout semble difficile à comprendre en raison de l'humour potache qui vient se mêler à un univers beaucoup plus sombre, mais également en raison des personnages très énigmatiques. Cependant, tout au long de la lecture les éléments s'assemblent et tout devient plus claire. On parvient alors à entrer dans l'univers de Boogiepop. Même si Boogiepop Dual semble emprunter le chemin du shônen, ce n'en est pas vraiment un tant le fond est mature. En effet, au travers d'une enquête surnaturelle est traité d'un mal véritable, particulièrement présent chez les jeunes lycéens. Ce mal c'est la violence et le suicide. Ainsi, notre légende urbaine va tenter de comprendre d'où vient ce mal tout en l'empêchant de progresser.
Difficile à l'issu de ce premier tome de cerner les personnages principaux. Tous restent assez énigmatiques et ne parviennent pas à marquer les esprits.
Tout comme c'est le cas dans son manga Blood Alone, le dessin de Masayuki Takano fait preuve d'une très grande finesse. Cependant il apparaît ici plus complet au regard des nombreux détails qui se trouvent dans les décors. Le mangaka semble avoir apporté un très grand soin au dessin pour que celui-ci soit de qualité. Cela se voit au travers du travail sur les ombres, des perspectives variées tout comme des positions des personnages qui font preuve de réalisme.

La conclusion de

Si tout n'est pas parfait à l'issu de ce premier tome, Boogiepop Dual n'en demeure pas moins un bon manga qui peut s'avérer excellent au terme du second et dernier volume si le fond traité ne s'évince pas au profit de l'action. Wait and see...

Que faut-il en retenir ?

  • Un dessin très beau
  • Un fond interessant
  • Une histoire originale

Que faut-il oublier ?

  • Un premier chapitre difficile à comprendre
  • Un humour potache et inapproprié par rapport à la noirceur du manga

Acheter Boogiepop Dual en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Boogiepop Dual sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Boogiepop

En savoir plus sur l'oeuvre Boogiepop