75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Contes Myalgiques I >

Critique du Recueil de nouvelles : Contes Myalgiques I

Avis critique rédigé par Manu B. le samedi 4 août 2007 à 15:46

Contes d'antan

"Elle avançait pliée, les reins endoloris. La boue s'insinuait entre les orteils nus, l'eau clapotait à ses chevilles et elle y enfonçait la main afin de replanter le riz. Sur sa tête courbée, le rabat du sari s'opposait au soleil..."
Nathalie Dau a commencé à être publiée en 1991, mais c'est au début des années 2000 qu'elle est de plus en plus présente, notamment en étant publiée dans plusieurs anthologies et revues. Elle devient également anthologiste, jusqu'à sa première (et, espérons-le, pas la dernière, tant cet auteur a un talent d'écriture) récompense (prix Merlin) en 2006 pour le violon de la fée, nouvelle parue en 2005. Elle a écrit, depuis, de nombreuses nouvelles, poèmes et articles. Contes Myalgiques 1, de la jeune maison d'édition Griffe d'encre, est un recueil rassemblant des nouvelles parfois déjà parues depuis 2002, dont le violon de la fée fait partie, et d'autres inédites.
Je ne suis pas un amateur de nouvelles. Encore moins de fantasy. Mais ce recueil m'a beaucoup plu, pour la simple et bonne raison que Nathalie Dau n'écrit pas vraiment de la fantasy et que le titre du recueil reflète bien ce qu'il recèle: des contes. Il est d'ailleurs étonnant d'associer ces deux mots "contes" avec "myalgiques", alors que l'on l'habitude de parler d'encéphalomyélite myalgique, c'est à dire fatigue chronique. Peut-être cette association de mots prend tout sens si l'on lit ces nouvelles au chevet des enfants avant de les coucher.... Car chaque histoire est un conte avec un début plantant le décor le décor et les personnages à qui il arrive parfois un malheur, une intrigue menant à une fin, parfois pleine d'une morale, ou de sagesse que l'on voudrait inculquer à des enfants. Or, on sort parfois des sentiers battus, du conte commun lorsque, par exemple, le violon de la fée commence bien par "il était une fois une histoire qui s'amusait à chatouiller la langue des conteurs...". C'est à se demander si Nathalie Dau écrit ses histoires pour nous ou pour les enfants. Il y est question de rois, de princesses, de sorcières, de fées, de chaman, de sortilèges. On a aussi l'envie de ne lire qu'un conte par jour, pour vraiment savourer.
Mais ce qu'on apprécie, c'est la plume, un style d'écriture recherché, peaufiné. Vraiment Nathalie Dau écrit bien, laissant transparaître une sensibilité toute féminine. Il y a de la douceur dans ses textes malgré des sujets souvent moins doux qu'ils n'y paraissent.

80

Contes myalgiques 1 est un précieux recueil de contes, où la beauté du verbe rivalise avec les histoires merveilleuses qui peuplent l'univers de Nathalie Dau.

Critique de publiée le 4 août 2007.

Acheter Contes Myalgiques I en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Contes Myalgiques I sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !