75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Le Serpent du rêve
Le Serpent du rêve >

Critique du Roman : Le Serpent du rêve

Avis critique rédigé par Manu B. le mardi 9 octobre 2007 à 0834

Le serpent du rêve

"Le petit garçon avait peur. Avec douceur Serpent posa la main sur son front brûlant. Derrière elle, trois adultes se tenaient coude à coude, méfiants, s'interdisant de trahir leur inquiétude, sinon par les plis étroits qui cerclaient leurs yeux..."
Serpent est une guérisseuse. Formée depuis sa plus tendre enfance à soigner les gens de maux tels qu'empoisonnements, fièvres, maladies plus ou moins bénignes, grâce à une synergie entre elle et ses trois serpents, elle apporte bénévolement ses services à ceux et celles qui croisent son chemin, comme tout guérisseur qui se respecte. Car cette année, elle doit aller faire son expérience de guérisseuse dans l'inconnu, et faire son chemin dans le grand désert. C'est au cours d'une de ses premières interventions qu'elle perd son serpent du rêve...
Vonda McIntyre est un auteur atypique, capable d'écrire des romans fantastiques (la lune et le roi-soleil) comme de SF assez stéréotypés et peut-être alimentaires (Star Trek: the wrath of Khan, à la recherche de Spock; Star Wars: l'étoile de cristal). Du bien et du moins bien.
Le serpent du rêve se situe à la croisée d'autres genres, à la frontière de la fantasy et du post-apocalyptique dans un contexte de roman initiatique. Et si la trame et l'intrigue du roman ne sortent pas des sentiers battus, l'histoire en elle-même est très belle. Le personnage de Serpent est à la fois d'une sensibilité à fleur de peau et d'une force mentale colossale; un cocktail qui lui permet de faire des choses hors normes, malgré sa trop grande humanité. Dès les premières pages, on a l'impression qu'elle détient un pouvoir shamanique, une impression qui s'estompe dès lors que le contexte post-apocalyptique est posé.
Malgré quelques longueurs, Vonda McIntyre nous a écrit un très beau roman auquel il manque un petit quelque chose pour être un chef d'oeuvre.

La conclusion de

Vonda McIntyre, avec ce roman, entre dans les annales des auteurs primés. Mais on est en droit de se demander si ce roman hors normes valait néanmoins une telle consécration.
Prix Hugo 1979. Prix Nebula 1978. Prix Locus 1979.

Acheter Le Serpent du rêve en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Serpent du rêve sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+