75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Le Temps incertain
Le Temps incertain >

Critique du Roman : Le Temps incertain

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 24 juin 2007 à 1801

Dans l'Indéterminé

"Robert Holzach se leva et le décor de la chambre commença à vivre, pareil à un tranquille paysage d'autrefois. Une vache rousse paissait éternellement dans un pré vert. Au-dessus, on lisait un koan zen: après quatre mille jours de marche, la vache arrive au bout de l'univers, que fait-elle? ..."
Entrer en chronolyse, mais pourquoi ? D'autant que les perspectives sont incertaines. Surtout dans l'indéterminé. Robert Holzach doit entrer en contact avec Daniel Diersant dans le temps incertain, cette portion du temps séparé de l'espace où deux personnes d'époques différentes peuvent se rencontrer. Sauf que cet espace est plein d'êtres qui pourraient être malveillants à tous ceux qui voudraient s'y rendre, des êtres membres du fameux organisme HKH. Mais qui sont-ils vraiment ? Pourquoi s'en prennent-ils à Daniel, à moins que ce ne soit à Robert ?...
Rarement roman ne plonge le lecteur dans une telle perplexité dès les premières pages. Il faut dire que ce dernier n'est pas mis au courant de tout ce qu'il devrait pour complètement comprendre ce qui s'y passe. Evidemment, ce ne serait pas drôle. Pour le lecteur avide de nouvelles expériences, pour le lecteur féru des romans dickiens, le teasing est suffisant pour aller plus avant dans l'intrigue qui, pour au moins la moitié du roman, ne fait que brouiller les pistes et les conjectures du pauvre lecteur. Puis les indices se font plus nombreux pour enfin dévoiler le tout. Tout ?
Michel Jeury n'est plus un auteur qu'on présente, et pourtant ses romans semblent être mal connus. Ecrivain français depuis pas loin de cinquante ans, il a reçu de nombreux prix, notamment pour l'orbe et la roue, le territoire humain, les yeux géants et le temps incertain, écrit en 1973.
Ce livre est une expérience. Une vraie. Le personnage, comme le lecteur, est piégé. Mais où , et quand ? En raconter plus gâcherait certainement le plaisir. Tomberez-vous dans le piège du temps incertain ? Ce roman est certainement l'un des plus dickiens de la littérature française. Le style en plus.

La conclusion de

Le temps incertain est un roman injustement mal connu. Michel Jeury nous plonge dans un univers temporel sombre et indéterminé, digne des meilleurs ouvrages de Philip K. Dick.

Acheter Le Temps incertain en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Temps incertain sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Trilogie chronolytique

En savoir plus sur l'oeuvre La Trilogie chronolytique