75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : I wanna be your Luchadoritos #4 [2007], par Lucie M.

Avis critique rédigé par Lucie M. le samedi 5 mai 2007 à 14h20

El Perro Salvaje y la invasión de los loco páginas !


Cela serait un crime de ne pas se procurer le nouveau numéro de La Lucha Libre. Premièrement, car c’est toujours un plaisir de lire cette revue de Bds et deuxièmement puisque ce volume 4 bénéficie de 16 pages de plus, sans surcroît de prix ! 16 pages où sera mis à l’honneur le luchadoritos Melindez, une courte histoire composée de 6 planches de Dr. Drestruction et de ses Formidables - dessinée par un invité de marque Stéphane Oiry, que certains d’entre vous connaissent grâce à la série Les Passe Murailles, dont le tome 2 fut sélectionné au Festival d’Angoulême 2007 – et enfin la continuité des nouvelles pages consacrées aux Pin-up que l’on avait pu voir dans le précédent numéro ! Des pages de charmes réalisées par des auteurs prestigieux et pas des moindres puisque Guy Davis y participera. Un dessinateur qui a déjà travaillé avec Jerry Frissen avec l’excellente série Les Zombies qui ont mangé le Monde et à qui l’on doit également la série Le Marquis.
Bien évidemment, nous retrouverons de nombreuses histoires dont la suite des aventures des Tikitis et celles de Tequila – le luchadores le plus mécontent de la planète! - le début d’une nouvelle histoire des Luchadores Five et comme toujours les âneries du Professeur Furia, dessinées par Witko et scénarisées par Inès Vargas, – "Oh Mon Dieu ! Qu’est-ce que c’est que ça ? C’est de la Merde ? Du Vomi ? Non ! C’est le Professeur Furia" –, la rubrique people « Qui sont ces gens ? » et enfin les mini histoires de Melindez aux nombres de 10 planches ! Nous aurons droit également à l’édito de Jerry Frissen – moment de lecture inévitable -, le rappel des histoires précédentes où Inès Vargas proposera un concours – Le Concours de la grosse Inès - aux fidèles lecteurs de La Lucha Libre où les 10 premiers gagnants remporteront un mini Gobi – statuette Muttpop - et à l’habituelle page Art Toys Lucha Libre.
Ainsi, dans ce tout nouveau, tout beau, numéro de Lucha Libre, il sera mis en avant notre Luchadoritos préféré le terrible Melindez dit El Perro Salvaje – traduire Le Chien Sauvage – , dont la couverture de ce numéro 4 lui est consacrée, par une augmentation de ces minis aventures scénarisées par Jerry Frissen, dessinées par Tanquerelle et colorisées par Lucie Firoud ; une coloration singulière qui se distingue grâce à sa ressemblance avec la couleur que peut avoir une vielle pellicule. Melindez, grand fan du célèbre Professeur Furia, fera tout pour devenir un futur Luchadores émérite. Néanmoins, il aura beaucoup de mal à ce que son entourage soit fière de lui.

Nous retrouverons nos chers Tikitis – dessinés par Fabien M et scénarisés par Jerry Frissen - toujours sur leur île du pacifique où la situation se corsera ! Les autochtones seront un peu moins compréhensifs vis-à-vis d'eux, le terrible King Katch sera kidnappé et nos quatre héros retrouveront d’anciennes connaissances inattendues comme le dangereux Bactéria. Tandis que par la même occasion, Philoloco reconquerra sa fougue de justicier et DoctorSumo verra sa libido se modifier grandement grâce aux conseils judicieux de Polynome Z.

Tequila – dessiné par Gobi et scénarisé par Frissen - sera toujours suspecté du meurtre de Walter ! Il sera toujours aussi peu content puisqu’il devra affronter les Pom Pom Ninjas, l’ex de sa femme Cheryl Paquito Furioso et l’abominable El Panda. Mais heureusement une clarification inétendue viendra pointer le bout de son nez dans cette histoire troublante et pleine de vengeance !

Nous retrouverons également, et avec bonheur, nos 5 justiciers Les Luchadores Five – dessinés par Bill et scénarisés par Frissen - avec un début d’histoire tout en action et bien surprenant puisque le masque de Santos – clin d'oeil au vengeur mythique de La Lucha Libre Santo – sera retrouvé sur le grill de leur barbecue !

Et enfin la courte histoire dessinée par Stéphane Oiry où nous verrons évoluer notre cher compatriote le Dr. Destruction et sa bande de Formidables, toujours à bord de leur Citroën CX Présidentielle. Ces messieurs sauveront de nombreux camemberts prisonniers des frigos des épiceries américaines et l’on découvrira l’âme poétique d’un Dr. Destruction aux prises avec l’amour ! La présence du dessinateur Stéphane Oiry sera pour nous une très bonne surprise et des invitations de ce genre seront bien sûr toujours les bienvenues pour le lecteur.
Il y aura toujours autant de scènes de bastons, de dialogues caustiques, de personnages invraisemblables et tout cela étoffé par les coups de crayons de plusieurs dessinateurs aux talents indéniables. Les fins des trois histoires des Tikitis, de Tequila et des Luchadores Five mettront sous pression notre curiosité, mais il faudra patienter jusqu’en juillet pour enfin en connaître la suite ! Un numéro 5 d’ailleurs où les Luchadores Five seront encore aux prises avec des hommes poissons. Bien sûr, nous serons poussés aux exclamations jubilatoires de rires avec les écrits de Jerry Frissen et de son édito méchamment caustique puis avec les articles de Inès Vargas où un humour très proche de celui de Frissen sera une lecture pleine de rires.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : I wanna be your Luchadoritos #4 [2007]

Lucie M.
95

Un ensemble ludique, diversifié et de qualité qui a fait de La Lucha Libre une revue trimestriel de Bds incontournables où une équipe de génie étaye notre vie quotidienne. Si vous désirez en apprendre plus sur l’univers de La Lucha Libre et de son créateur vous avez bien sûr le site officiel de La Lucha Libre mais également plusieurs blogs consacrés à cet univers de choc. Je vous invite donc à les visiter ! Et bien sûr à vous fournir dès sa sortie prévue le 23 mai 2007 ce numéro 4 de Lucha Libre où vous retrouver vos héros favoris avec une augmentation de 16 pages !

Acheter la Bande Dessinée I wanna be your Luchadoritos en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de I wanna be your Luchadoritos sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Lucha Libre