75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Une vie d'enfer >

Critique de la Bande Dessinée : Une vie d'enfer

Avis critique rédigé par Richard B. le samedi 31 mars 2007 à 17:45

Le côté obscur de Charly

Une vie d’enfer, est la suite directe d’assassin. Au moment où l’histoire reprend, Charly est recherché par tout le monde, que ce soit la police, sa mère, ou encore Pierre Edward. C’est en fait dans les Pyrénées que Charly se cache avec son amie Valentine. Dans cette aventure Charly risque beaucoup, et le gentil garçon va devoir pour la première fois de sa vie goutter à la vengeance…
Cette suite et conclusion se révèle très intéressante d’un point de vue scénaristique. En premier lieu, les éléments qui se produisent sont souvent noirs et laissent peu d’espoir à Charly d’être heureux. Ensuite, Charly va être vraiment confronté à une haine énorme. Pour la première fois de sa vie, il devra agir comme ceux qu’ils affrontent. Forcément après un tel album la série inaugure un grand virage, un virage qui risque de révéler un futur grand nombre de surprises. Le scénario de Denis Lapière est vraiment palpitant, et cette course poursuite se lit vraiment sans aucune interruption. Il n’est pas question de changer le monde ou d’apporter une réflexion, mais de laisser aucun temps mort et de divertir et le pari est parfaitement gagné.


Côté dessin, c’est très réaliste, très détaillé, très pointilleux, bref, Magda est doué, voire très doué. Mais cet album de Charly possède un certain lot de scènes cinématiques qui bougent beaucoup. Sur ce point, le dessinateur montre sa faille. Dès qu’il est question d’action, où tout doit aller vite et offrir des cadrages plus énergiques, Magda nous dévoile son malaise par rapport à ses situations, et n’arrive jamais à rendre ses passages marquants. Dommage, dotant que la fin se révèle aussi surprenante qu’elle montre un Charly loin d’être amicale.

68

Un album entraînant, bien illustré, au final surprenant. Dommage que Magda montre ses limites dès qu’il est question de dessiner des scènes d’actions qui demandent plus que du plan par plan.

Critique de publiée le 31 mars 2007.

Acheter Une vie d'enfer en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Une vie d'enfer sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !