75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Le Roi des Affiliés >

Critique du Roman : Le Roi des Affiliés

Avis critique rédigé par Lujayne M. le mardi 20 février 2007 à 12:09

Et ça continue, encore et encore...

Autant mettre les choses au point tout de suite : je n'ai pas aimé "le nouvel ordre jedi", j'ai même détesté. Je me suis accrochée jusqu'à la mort d'Anakin, puis j'ai laissé tomber. L'attaque des méchants extraterrestres très très forts et très très méchants, ce n'est pas ce que je cherche dans "Star Wars", il y a des tonnes d'autres livres et films qui traitent déjà du sujet. J'ai donc laissé tomber les bouquins Star Wars quelques années -en me tenant au courant, quand même, avec les résumés -, puis j'ai découvert la parution de cette nouvelle série, située "après". Chic, j'allais pouvoir m'y remettre... Quoi de neuf sous les soleils, donc ? La nouvelle république a triomphé, difficilement, des Yuzzhan Vong, chacun est traumatisé par les années de guerre, et bien entendu, personne ne va pouvoir se reposer bien longtemps... C'est donc avec plaisir qu'on retrouve Luke et sa famille, surtout les enfants Solo dont le caractère et le vécu ont été grandement approfondis. Et voilà les jeunes Jedi mystérieusement "appelés" dans l'espace Chiss... Au menu, des insectes inquiétants, de la fusion mentale, des revenants, et bien sûr une machination. Cela se lit agréablement malgré quelques longueurs, mais dans l'ensemble les caractères sont bien conservés. En fait, le véritable intérêt ne réside pas là. La prélogie est finie, et tonton George a donc enfin permis que l'on parle des parents de Luke et Leia (on oublie la désastreuse "Crise de la Flotte Noire", qui ne vaut pas le papier sur lequel elle est écrite). Et Luke, après plus de 20 ans passés avec son fidèle R2, va subitement découvrir que celui-ci possède des mémoires cachés, avec, devinez-quoi... des vidéos de ses parents, mais oui. Jolis petits moments d'émotion en perspective...

60

Voici donc un bouquin de l'UE sans grands effets de style, même si l'idée de l'essaim est plutôt intéressante et bien tournée. Le véritable intérêt réside surtout dans les quelques paragraphes concernant la prélogie, qui raviront tout fan...

Critique de publiée le 20 février 2007.

Que faut-il en retenir ?

  • les révélations
  • les caractères respectés

Que faut-il oublier ?

  • un peu confus parfois

Acheter Le Roi des Affiliés en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Roi des Affiliés sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Star Wars