75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : L'Ultime Rivage
L'Ultime Rivage >

Critique du Roman : L'Ultime Rivage

Avis critique rédigé par Manu B. le mardi 13 février 2007 à 1318

L'ultime rivage

"Dans la cour de la Fontaine, le soleil de mars brillait à travers les jeunes feuilles de frêne et d'orme, et l'eau jaillissait et retombait dans l'ombre et la lumière limpide..."
Les années ont passé depuis la rencontre de Ged et de Tenar. Elle s'est installée dans l'île de Gont et Ged est devenu archimage de Terremer. Or, des rumeurs inquiétantes viennent de l'ouest et du sud: la magie disparaît de ces îles, les sorciers et sorcières ne connaissent plus le Nom des choses. Arren, de L'Enlad, fils du prince, vient apporter une de ces mauvaises nouvelles à l'île de Roke, où siège le conseil des maîtres mages...
Après l'épisode des tombeaux d'Atuan, on découvre un Ged bien plus vieux, plus sage, et ayant une fois de plus accompli de hauts faits héroïques. Il est même devenu archimage, comme l'avait annoncé l'un des maîtres lors de son entrée dans l'école des sorciers. Une fois de plus, ce roman est une histoire de mort et de renaissance. A l'instar du sorcier de Terremer avec Ged, puis des tombeaux d'Atuan avec Tenar, nous avons ici encore la mort symbolique de l'un des personnages principaux qui va, dans la douleur, désapprendre sa vie et renaître en tant qu'homme nouveau. L'intrigue, la recherche de la source du mal qui éradique toute magie des archipels n'est qu'un prétexte pour Ged de parcourir le monde, pour que le jeune Arren réalise enfin quelle est sa véritable nature.
C'est donc un voyage initiatique, mais quel voyage ! Cette fois-ci, Ursula K. Le Guin nous fait le tour du propriétaire, par le sud, puis par l'ouest de Terremer, et au travers de cette riche expérience, nous avons l'occasion de rencontrer une multitude de peuples et de créatures, dont les dragons. Nous les verrons de très près, à dire vrai. Pas étonnant que les producteurs se soient approprié ce monde pour vivre de véritables aventures: le dernier en date en l'adaptation de Goro Miyazaki en anime, les contes de Terremer.
Nul doute que l'influence du seigneur des anneaux est tangible dans cette histoire, mais c'est tellement bien raconté...

La conclusion de

L'ultime rivage est l'ultime roman de la trilogie initiale de Terremer. C'est avec sensibilité que Ursula K. Le Guin nous raconte la clôture passionnante de cette trilogie majeure de la fantasy.

Acheter L'Ultime Rivage en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Ultime Rivage sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Terremer

En savoir plus sur l'oeuvre Terremer