75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Le Matière des songes
Le Matière des songes >

Critique du Roman : Le Matière des songes

Avis critique rédigé par Lujayne M. le vendredi 26 janvier 2007 à 1329

Curieuse conclusion

Ce qui était à l'origine prévu en une trilogie s'est terminé en tétralogie. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que l'histoire a pris une direction inattendue... Dans ce dernier tome, on a, entre autres, rapidement résumée, l'histoire des sept Terres et de leur Eternel. Et, tandis que les voyageurs de l'Aratta s'approprient peu à peu son fonctionnement, la Terre de Gursk lance son assaut sur la nôtre, et le chaos survient. Je dois avouer que ce tome m'a laissée mitigée. Certaines actions des personnages sont assez incompréhensibles (par exemple Franklin envers Ilis), et même si on est contents de revoir l'un des personnages du premier tome, et l'évolutions de certains autres, tels Denis Craig, de nombreuses questions restent sans réponses. Et que dire du sort brutal des Terres ? De certains personnages prometteurs abandonnés à leur sort ? Même si la toute fin est belle, et porteuse d'un éternel recommencement, certaines actions paraissent bien trop brutales et hâtives. Tout ça pour ça, a-t-on envie de dire...

La conclusion de

Voilà un dernier tome en demi-teinte. Le premier était prenant, le deuxième ouvrait de nouveaux horizons, le troisième répondait à pas mal de questions, mais le quatrième "part un peu en live", du moins telle est mon impression. Des réponses qui n'en sont pas, des moments bâclés, des personnages survolés ou bien développés pour disparaître de manière frustrante... Comme si l'auteur s'était un peu laissé prendre par son histoire, explorant sans cesse de nouveaux horizons et laissant les précédents en suspend, sans réponses et sans forcément de liens... De nouvelles quêtes, de nouvelles questions, des envolées lyriques difficiles à suivre parfois... Même si l'écriture est toujours aussi vive et pointue, on a parfois un peu de mal...
En résumé, ce cycle est de très bonne facture, mais plus prometteur au début qu'à la fin, qui peut pas mal décevoir...

Que faut-il en retenir ?

  • l'histoire des terres
  • les staulms
  • la fin dans la caverne

Que faut-il oublier ?

  • des questions sans réponses
  • des personnages et situations bâclés
  • le sort des Terres

Acheter Le Matière des songes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Matière des songes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Malhorne

En savoir plus sur l'oeuvre Malhorne