75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Chétif fait moi peur !
Chétif fait moi peur ! >

Critique du Manga : Chétif fait moi peur !

Avis critique rédigé par David Q. le mardi 23 janvier 2007 à 1136

3, 2, 1, go !

Rappelez-vous, on avait laissé Vald avec quelques piécettes et par un bric-à-brac délirant et il s'était retrouvé embringué dans la fameuse course de dragokart. Curieuse façon de gagner de l'argent mais pourquoi pas ? Après tout, avec sa maladresse légendaire Vald a des chances de la remporter cette course. Ressemblant à un niveau de Mario Kart, la course de la Bounta - dont le nom ressemble comme deux gouttes d'eau à celle de Star Wars Episode 1 - rassemble une dizaine de concurrents sur un circuit périlleux semé de cases bonus, de sauts, d'un looping et d'accélérateurs. Les sosies de Guy Lux et de Léon Zitrone commentent la course façon Intervilles pendant que les autres participants, tous bien connus de la vieille génération séries, s'affrontent à coups d'options. Le premier chapitre de ce tome 4 fait un flashback comique et tragique sur un nouveau personnage des tribunes de la course. On apprendra donc comment cet espèce de monstre crevette est passé du coté obscur des personnages à nageoires. Maintenant vous serez avertit des conséquences des railleries à l'école et vous réfléchirez à deux fois avant d'attaquer votre assiette de crevettes-mayo.
Tot (le scénariste) alterne séquences d'action et flashback avec humour et continue de faire grandir le nombre de personnages de son manga et tant pis si on stagne un peu dans l'histoire. C'est bien aussi de prendre le temps de se détendre et d'apprécier les pages une par une. De plus, en lisant les pages interludes qui peuplent le manga, on se rend compte du nombre de références cachées et on a tendance à ralentir sa lecture pour examiner de plus près les personnages, et c'est une très bonne idée. Non vraiment, je pense que Dofus ne va pas révolutionner le genre mais permet de passer un moment tranquille plongé dans un univers où finalement tout est possible.

La conclusion de

Fans de Mario Kart, vous allez apprécier ce tome riche en rebondissements et en tournants. L'histoire n'avance pas trop mais se transforme en un interlude agréable tout en nous présentant un nouveau personnage de façon toujours aussi drôle.

Que faut-il en retenir ?

  • Les nombreuses références cachées
  • Ces pages intermédiaires qui donnent des infos en plus sur Dofus
  • Les nombreux bonus de fin de tome (dont le très attendu concours de dessin)

Que faut-il oublier ?

  • Une histoire qui stagne un peu

Acheter Chétif fait moi peur ! en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Chétif fait moi peur ! sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Dofus

En savoir plus sur l'oeuvre Dofus