75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Union #2 [2007], par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le mercredi 17 janvier 2007 à 21h57

Alors finalement, ils peuvent se marier les Jedi ?

Novembre 1999, soit la même année de sortie d’un certain film nommé ‘La menace fantôme’ : un comics sort chez Dark Horse (jusqu’ici rien d’extraordinaire) et se nomme ‘Union’. Une Union qui chamboulera le petit monde de la saga de George Lucas puisqu’il s’agit en fait du mariage de Mara Jade et de Luke Skywalker.
Pour les novices qui ne sont pas familiers à l’univers étendu, Mara Jade fit sa première apparition dans ‘L'héritier de l'empire’, un roman de Timothy Zahn qui fut retranscrit en bande dessinée par les dessinateurs Olivier Vatine et Fred Blanchard. Mara Jade, bien avant d’arriver à cette fameuse cérémonie, avait d’autres intentions que d’épouser le chevalier Jedi : la demoiselle rousse au départ avait pour ambition de plutôt le fusiller sur place.


Longtemps espéré par les fans, ce mariage aujourd’hui peut susciter des questions par rapport aux points de vue de ‘l'Attaque des Clones’ et ‘la revanche des sith’. À la décharge de Michael A. Stackpole, moi aussi j’ai toujours trouvé idiot de faire des Jedi des espèces de moines. Puis qui sait ? Si Anakin avait pu aimer au grand jour, peut-être aurait-il pu se sentir moins étouffé par cette secte étroite d’esprit ? Alors au final, permettre au Jedi de se marier et d’aimer les rend que plus humains, et cela, même avec des pouvoirs. Bon sinon, il me faut avouer que je pense avant tout que ce mariage était là, avant tout, pour un grand coup marketing afin de promouvoir le roman ‘Le Spectre du passé’ ou encore l’arrivé de ‘Vector Prime’.
Car si l’événement est de taille, l’histoire proposée l’est un peu moins. Hormis l’élément phare précité ; il n’y a pas grand-chose : c’est gnian-gnian, plein de clichés sur les mariages. Et introduire un ‘pseudo ’ groupe impérial qui veut empêcher le mariage, n’a rien de vraiment original. Pour le coup une simple histoire de 24 pages aurait suffi. Michael A. Stackpole ne nous propose pas foncièrement quelque chose de mauvais, l’histoire se lit assez vite et de manière agréable, mais tout semble vraiment réchauffé et marketing.

Côté dessin, je suis partagé. D'un côté, c’est bien fait, on s’amuse à reconnaître plein de personnages de la saga ‘Star Wars’, comme à reconnaître des acteurs de cinéma tel que Bruce Willis. D’un autre point de vue, les cases sont loin d’être détaillés, les arrières plans étant souvent de simples dégradés, et souvent les personnages font trop acteur prenant la pose. Après comme pour le scénario, l’ensemble est honnête. Robert Teranishi est un bon illustrateur, mais pas forcément quelqu’un qui dégage de la personnalité et pour ma part je lui préfère un bon Cam Kennedy ou un Olivier Vatine qui nous ont offerts des personnages certainement moins ressemblants, mais beaucoup plus dynamiques.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Union #2 [2007]

Richard B.
60

Une bande dessinée plaisante et essentielle pour son événement. Mais elle demeure beaucoup trop clichée par son histoire et beaucoup trop sans personnalité par son visuel. Un beau coup marketing qui demeure indispensable pour les fans, mais qui ne touchera pas forcément les non familiers à cet univers.

Acheter la Bande Dessinée Union en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Union sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars