75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Star Wars Lethal Alliance
Star Wars Lethal Alliance >

Critique du Jeu Vidéo : Star Wars Lethal Alliance

Avis critique rédigé par David Q. le mercredi 20 décembre 2006 à 1702

Alliance Rebelle et Fatale

Star Wars Lethal Alliance est le nouveau venu de la gamme des jeux vidéo Star Wars sur console portable, et il porte bien son nom. En effet, vous êtes (Ad-?)Rianna Saren, une jeune Twilek chasseuse de prime en mission pour l'Alliance Rebel et lors de votre parcours vous allez vous lier d'amitié avec un petit droïde volant, ZeeO, pour une alliance fatale.

ZeeO et Rianna Kyle Katarn
ZeeO, Rianna (la jolie Twilek) et Kyle Katarn (le héros de Jedi Knight)

Ce FPS en vue à la troisième personne va vous permettre de contrôler Rianna mais aussi ZeeO, les deux pouvant exécuter beaucoup de choses ensemble pour progresser dans chaque mission. Le premier intérêt de votre nouvel ami droïde est qu'il sait pirater les ordinateurs du coin et qu'il peut se faufiler dans les conduits étroits grâce à sa petite taille. Il peut aussi s'accrocher à certaines parois grâce à une sorte d'aimant, Rianna n'ayant plus qu'à s'accrocher à lui via une multitude d'acrobaties faciles à réaliser pour une danseuse Twilek entrainée. ZeeO peut enfin nous aider à utiliser des tourelles laser bien utiles pour éliminer un flot d'ennemi.
La vue de ZeeO, idéal pour se faufiler dans les conduits étroits
La vue de ZeeO, idéal pour se faufiler dans les conduits étroits

Mais le plus intéressant reste la coopération ZeeO-Rianna, tout d'abord pour les esquives un ralenti « Matrixien » permet à Rianna de viser et tirer plus juste alors qu'elle prend appui sur ZeeO, le droïde pourra aussi servir de bouclier protecteur si on décide de ranger notre blaster. On peut aussi lui demander de foncer sur un ennemi pour le faire tomber, ce qui devient bien plus facile pour l'achever à la vibrolame. Chaque action coopérative de ce genre réussie fait grandir la jauge des deux personnages qui, lorsque les deux barres se rencontrent, forment une alliance fatale (=plus de puissance).
Un FPS à la troisème personne Un FPS à la troisème personne
Un FPS à la troisème personne

En pratique, que donne cette coopération ? Si à première vue le coté coopératif semble être un gadget, il se révèle en fait bien utile. Vu qu'une multitude de passages sont débloqués grâce à ZeeO on se fait rapidement à sa présence et du coup on l'utilise pour progresser plus vite. Le problème est que le jeu devient vite répétitif et parfois énervant à cause d'une jouabilité moyenne. Les techniques d'attaque et de défense avec ZeeO ont leurs limites - on utilise souvent les mêmes - et le système de visée automatique devient rapidement une plaie. En effet lorsqu'on vise un ennemi les boutons L et R servent à changer de cible alors qu'en temps normal ils servent aux déplacements latéraux. En pratique, on a du mal à s'approcher d'un ennemi en évitant ses tirs sans la fonction « strafe » et le changement de cible rend l'action confuse, surtout lorsqu’on veut envoyer ZeeO sur un ordinateur alors que des ennemis nous attaquent. Rajoutez à ça une maniabilité parfois douteuse surtout lorsque vous voulez faire un demi-tour rapide sans pouvoir contrôler la caméra. J’ai déjà eu plusieurs fois du mal à passer une simple porte à cause d’une espèce d’inertie bizarre dans les déplacements. Mais le plus gênant (et dommage) reste que le jeu semble être une succession de mini-épreuves alternant entre combats, course d’obstacles, infiltration, tir à la tourelle et passage de pièges. Le jeu perd alors de son intérêt surtout que les phases sont tellement bien délimitées qu’on a l’impression de changer de niveau. Ajoutez à cela le fait que le jeu est vraiment très facile, en partie grâce à l’auto-visée, il vous faudra donc à peu près 8h sans forcer pour le terminer.
La course d'obstacle est rapide et bien sympa, façon Episode II La course d'obstacle est rapide et bien sympa, façon Episode II
La course d'obstacle est rapide et bien sympa, façon Episode II

Du coté technique, le jeu est en revanche assez bien fait. Réalisé avec le moteur d’Unreal surement remanié pour la PSP, la 3D est vraiment très fluide et plutôt réussie même si je trouve que tout est un peu trop carré. Les personnages sont par contre très bien modélisés et animés, que ce soit pendant le jeu ou pendant les séquences intermédiaires. Ces séquences sont un peu courtes mais permettent de fixer les objectifs et de rencontrer Kyle Katarn et la princesse Leïa sous fond de voix digitalisées. Bien sûr, comme tout bon Star Wars, la musique d’ambiance de John Williams fait une partie du travail et nous replonge tout de suite dedans à la façon d’un drogué qui recroise le coté obscur et la magie opère encore une fois. Personnellement je trouve les séquences de course à l’obstacle vraiment sympathiques alors que le titre est plutôt un FPS pour gamer du dimanche, il aurait été plus propice d’améliorer le design lors des séquences FPS beaucoup plus nombreuses. Les chargements ne sont pas trop longs malgré le format UMD pas spécialement reconnu comme étant l’un des plus rapides et la version PSP offre un mode multi joueur qui permet d’augmenter un peu la durée de vie du mode solo.
Eviter les pièges et piloter une tourelle, tout un programme Eviter les pièges et piloter une tourelle, tout un programme
Eviter les pièges et piloter une tourelle, tout un programme

La conclusion de

Star Wars Lethal Alliance est un jeu correct sur console portable et qui vous fera passer un moment agréable, surtout pour les fans de la saga de George Lucas qui prennent toujours plaisir à se replonger dans son univers. Les quelques originalités du titre suffisent à le rendre attractif malgré quelques défauts qui auraient pu être évités pour former un jeu fatal

Que faut-il en retenir ?

  • Un moteur 3D impeccable
  • Un brin d'originalité grace à la coopération avec ZeeO
  • C'est du Star Wars ;)

Que faut-il oublier ?

  • Un jeu très facile et rapide à finir (~8h)
  • Le système de visée automatique
  • La maniabilité parfois douteuse

Acheter Star Wars Lethal Alliance en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Wars Lethal Alliance sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars

En savoir plus sur l'oeuvre Star Wars