75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Kazan >

Critique du Manga : Kazan

Avis critique rédigé par Lionel B. le lundi 11 décembre 2006 à 10:35

Un enfant sans moralité pour un monde cruel

Dans un monde désertique dans lequel l’eau est une denrée précieuse, Kazan, un jeune garçon accompagné de son oiseau, part à la recherche de son amie d’enfance Elsie enlevée par le démon de l’eau. Au court de son voyage, il rencontrera une jeune fille capable de faire surgir de l’eau…
Qui aurait pu croire que derrière ce titre se cachait une histoire aussi captivante ? Au premier abord, on pourrait croire qu’il s’agit d’un manga très enfantin au vu de l’âge de son héro (qui a dans les environs de 10 ans). Pourtant, cet enfant agit comme un adulte dépourvu de moralité. Il n’agit que dans son propre intérêt et n’hésite pas à laisser les gens mourir s’ils ne peuvent rien lui apporter. Kazan est aussi froid qu’un iceberg et parfois cruel mais malgré cela, il parvient à toucher le cœur des lecteurs. L’univers désertique qui nous est présenté est également particulièrement immersif. La sensation de sécheresse et de l’importance de l’eau est très bien retranscrite, tout comme la difficulté de survivre dans ce monde sans pitié envers les faibles. Bref, ce monde sinistre qu’à su créer Gaku Miyao est directement lié au comportement du héro et c’est cet ensemble qui rend ce manga très réussit. Seul bémol à l’histoire, les nombreuses répétitions sur le passé de Kazan dans ce premier tome. Il est vrai qu’à chaque retour dans le passé, le lecteur en découvre d’avantage mais était-il vraiment nécessaire de remettre trois fois la même scène ?
En ce qui concerne le dessin, le design du personnage principal rappel quelque peu le design de Détective Conan de Gosho Aoyama et d’autres designs de personnages semblent s’inspirer d’œuvres de Hayao Miyazaki. Le résultat final donne à ce manga sa propre identité visuelle. Le dessin apparaît alors superbe avec des décors offrant une sensation de grandeur et des combats dynamiques en raison de la bonne transcription des mouvements des protagonistes.

85

Voici une très bonne surprise qui se cache derrière ce titre. Il s’agit d’une œuvre assez sombre et captivante, accompagné d’un dessin de qualité qui plaira à ceux qui en ont marre de voir toujours la même chose dans les shônen.

Critique de publiée le 11 décembre 2006.

Que faut-il en retenir ?

  • Un univers immersif
  • Un héro hors norme
  • Un dessin très plaisant

Que faut-il oublier ?

  • Quelques répétitions scénaristiques

Acheter Kazan en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Kazan sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !