75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Asagiri
Asagiri >

Critique du Manga : Asagiri

Avis critique rédigé par Lionel B. le jeudi 7 décembre 2006 à 1043

Les prêtresses de l'aube

Trois sœurs prêtresses ont pour mission de protéger leur cousin Tadahiro qui est attaqué par des esprits en raison du pouvoir encore inconnu qu’il possède…
Dans Asagiri, il est donc question d’esprits et de dieux. Il s’agit d’un thème récurant dans la culture nippone. En effet, il faut savoir que les japonais sont friands des histoires de fantômes et cela se voit par exemple à travers leur cinéma horrifique. Cependant, le fait que ce manga traite d’histoire de fantômes ne signifie pas pour autant que c’est du déjà-vu. Difficile à dire après lecture de ce premier tome qui reste mystérieux sur de nombreux points. Il est amusant de voir qu’ici ce sont les femmes qui sauvent les hommes. Cela change des shônen habituels tels que Bleach ou Naruto dans lesquels les femmes sont souvent faibles (même s’il existe des exceptions). Une autre originalité se trouve dans le fait que le héro, Tadahiro, atterri dans une famille unie et complète. En effet, j’ai constaté que dans beaucoup de mangas du même style, les familles des héros sont souvent incomplètes. Dans Asagiri, le sens de la famille semble avoir une certaine importance et l’auteur essai de nous le montrer à travers Tadahiro qui lui n’avait pas vraiment de vie de famille avant d’arriver chez sa tante.
Malheureusement, l’ennui arrive assez vite dans Asagiri malgré ces quelques bonnes idées en raison des défauts que contient ce premier tome. Tout d’abord, l’humour ne parvient pas toujours à son but et semble en trop. Peut-être aurait-il mieux valu garder un ton plus sobre pour ce manga. De plus, la relation entre Yuzu et Tadahiro apparaît un peu trop naïve pour retenir l’attention des lecteurs. Le dessin est également une faille à ce titre. En effet, celui-ci est irrégulier et comporte de nombreux défauts. Les décors sont quasi-inexistants et lors des scènes d’actions, le dessin parait inachevé. Il est vraiment dommage que le mangaka ne se soit pas autant appliquer pour le dessin que pour l’histoire.

La conclusion de

Si l’histoire d’Asagiri est plaisante à lire, il est toutefois regrettable que le dessin ne suive pas et que le mangaka ait souhaité ajouté de l’humour qui ne parvient pas à faire rire. Au final, Asagiri parvient à peine à nous divertir…

Que faut-il en retenir ?

  • Quelques originalités marquant la différence des autres shônen

Que faut-il oublier ?

  • Un dessin inégal
  • Un humour inefficace
  • L'ennui se fait ressentir...

Acheter Asagiri en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Asagiri sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Asagiri

  • Voir la critique de Asagiri : Du mieux…
    50

    Asagiri - Critique du manga par Lionel B.

    Du mieux… : Ce troisième tome d’Asagiri marque un mieux par rapport à son second volume qui touchait le fond. L’histoire commence enfin à pren…

  • Voir la critique de Asagiri : Des prêtresses un peu lourdes…
    20

    Asagiri - Critique du manga par Lionel B.

    Des prêtresses un peu lourdes… : Asagiri s’enfonce donc dans la médiocrité avec un second tome peu captivant par son histoire et son humour toujours aussi peu drôl…

En savoir plus sur l'oeuvre Asagiri