75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Mécasme
Mécasme >

Critique du Roman : Mécasme

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 10 décembre 2006 à 0932

Le système reproductif

“Supposons que nous sommes revenus en 196.., année fatidique entre toutes, et supposons que vous traversez Millford, Utah, carrefour fatidique entre tous. L’endroit, nous informe un panneau délabré et maculé de chiures d’oiseaux, est En pleine expansion – 3810 habitants ! Ville natale de Shelley B…. »
Wompler père et fils sont à la tête d’une compagnie de haute technologie. Après avoir échouer à pérenniser la poupée mécanique, il durent prendre une décision capitale –il s’avérera qu’elle le sera pour le monde entier également- : mettre au point une machine autoreproductible pour le compte de l’armée. L’expérience, dirigée par le mystérieux Dr – va tourner au drame dès lors que les petites boites vont échapper à leur contrôle…
L’humour n’est pas chose courante dans la science fiction. Du moins l’humour revendiqué. A peine quelques auteurs se démarquent dans ce domaine assez marginal : Fredric Brown et Douglas Adams en sont les plus représentatifs. Puis viennent d’autres auteurs peut-être un peu moins connus : Lafferty, Weiner, Philip J. Farmer, Sheckley, John Varley (oscillant entre l’absurde et la satire) et un certain Sladek.
John Sladek n’a pas beaucoup été publié en France. On compte sur les doigts d’une main ses romans traduits chez nous. Parmi ces romans, on peut citer Tik-Tok, l’histoire d’un robot sanguinaire se révoltant contre les hommes. L’autre est Mécasme (ou Méchasme selon les éditions)
Mécasme est plutôt un de ces romans pastiches où Sladek s’amuse avec les classiques. Il cuisine gaiement avec les ingrédients habituels : prenons un peu de savant fou, un peu de machines robotisées devenues incontrôlables, puis un anti-héros qui se retrouve au milieu de cette situation critique, un général ressemblant à un troll en miniature (mais vraiment en miniature, alors !), une jeune beauté avec un cerveau, un directeur avec un abruti de fils ; mélangez le tout et on obtient Mécasme.
Sauf que, c’est plutôt cohérent dans le délire, et que la trame est plutôt linéaire, malgré les digressions habituels du genre. L’invasion des machines est commencée…
Voilà, on passe un bon moment à lire ce roman, notamment grâce au style fluide et agréable de cet auteur.

La conclusion de

Mécasme est un des classiques du genre, où les hommes ont fort à faire avec les mécas. Assez jouissif.

Acheter Mécasme en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Mécasme sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+