75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : L'Echiquier d'Einär
L'Echiquier d'Einär >

Critique du Roman : L'Echiquier d'Einär

Avis critique rédigé par Lujayne M. le dimanche 12 novembre 2006 à 1234

Déroutant

C’est avec une grande curiosité que je me suis plongée que le premier tome des Chroniques Insulaires, dont j’avais entendu grand bien. Il faut dire que les auteurs français de fantasy sont plutôt rares, et qu’il ne faut donc pas bouder son plaisir. A la fin de ce premier tome, le bilan est plutôt mitigé. Si on ne peut nier l’incroyable richesse du monde créé et la maîtrise de l’écriture (rien de plus ennuyeux, chez certains jeunes auteurs, que le style trop naïf… ici heureusement ce n’est pas le cas), le monde foisonnant de l’auteur a, malheureusement, tendance à nous étouffer un peu. Difficile en effet de s’y retrouver, et même à la fin du livre on a encore du mal à se représenter tous les partis mis en cause. L’un des autres inconvénients est la très longue trame temporelle : des dizaines d’années se passent parfois entre deux chapitres, ce qui à mon sens coupe l’élan du récit : on a plus l’impression de survoler l’histoire que de s’y intégrer vraiment. Ensuite, les concepts même sont plutôt ardus : entre les dieux, les rêves, les dragons, les elfes et les hommes, sans oublier les commentaires en bas de page qui contredisent volontairement ce qui vient d’être dit, il est facile de se perdre… Mais surtout, il y a beaucoup d’ébauches d’histoires qui semblaient prometteuses, et qui se retrouvent réglées en deux pages, nous laissant franchement sur notre faim.

La conclusion de

En résumé, voilà donc un roman qui ne m’a pas vraiment emballée, même si on ne s’ennuie pas, que l’univers est vaste et varié, loin des sempiternels clichés de la fantasy. Mais si la poésie qui s’en dégage est indéniable – et rien que cela vaudrait le coup de le lire – il reste, à mon avis, trop ardu pour un novice dans l’univers de l’auteur… Donc, si vous recherchez de la fantasy bien écrite mais complexe, et qui sort complètement des sentiers battus, alors ce livre est fait pour vous, foncez ! Mais si vous êtes moins aventureux, et que vous aimez les histoires plus simples… Pour ma part, je n’ai pas vraiment aimé, mais je sais qu’il s’agit du genre de livre qui soit déplait, soit emballe… alors, essayez, vous verrez bien !

Que faut-il en retenir ?

  • richesse du monde
  • qualité de l'écriture
  • innovant

Que faut-il oublier ?

  • trop de sauts temporels
  • complexité de l'intrigue

Acheter L'Echiquier d'Einär en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Echiquier d'Einär sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+