75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Tanaka
Tanaka >

Critique de la Bande Dessinée : Tanaka

Avis critique rédigé par Lucie M. le mardi 24 octobre 2006 à 1705

Le jour M de Drazen approche !


Il nous arrive parfois au premier abord de mal juger une série de bandes dessinées ou simplement un album. Soit par manque d’attention à ce moment là, soit parce que nous entamons une série au troisième tome. C’est ce qui m’est arrivé avec Le Jour des Magiciens de La Neve et Nizzoli. J’ai débuté cette série à partir du tome 3 et même si mon jugement au niveau du scénario était enthousiaste je n’avais pas accroché au dessin de Nizzoli que j’avais jugé trop rigide et sans expression. Je vais m’empresser de corriger cette énorme erreur tout de suite car depuis j’ai pu lire un autre album de son œuvre - le tome 1 de la série Les Enfants du Crépuscule - qu’il a réalisé en compagnie du scénariste Massimo Semerano en avril 2006 et plus récemment le tome 4 de la série Le Jour des MagiciensTanaka – ce qui m’a donné l’occasion d’avoir un œil plus clément sur son travail. Je corrige donc ma méprise puisque j’ai découvert un dessinateur qui a du talent, qui possède certes son propre style mais qui possède la faculté de créer un univers cohérent et inventif d’après un scénario ou plutôt de donner vie à celui-ci de la plus belle des façons !
Tanaka fait partie de la secte des assassins. Il vit sur l’île de Rishiri depuis son plus jeune âge en compagnie de son ami Hiro. Ils ont appris tous les deux à se battre, à se soigner mutuellement et à se soutenir pendant les moments durs que leur inflige l’ancienne secte des assassins en leur enseignant l’art de la mort et en leur ôtant par la même occasion tous sentiments. Mais il y a un bémol à cette amitié c’est qu’a un moment donné l’un des deux devra mourir par la main de l’autre. Une véritable épreuve de force mais également un moment de peine intense. C’est le lot courant de tous ces assassins. Tanaka fait son entrée dans la série et devient une nouvelle énigme à introduire dans le scénario si fourni de La Neve. C‘est également agréable pour les yeux puisque Nizzoli se lâche et il craie une armure tout à fait majestueuse pour les assassins de l’île de Rishiri d’un sombre rouge sang.
Le récit s’intensifie et prends du rythme pour nous conduire vers un inéluctable dénouement et c’est une évidence puisque le Jour du Magicien de Drazen approche à toute vitesse. D’ailleurs, nous apprenons des précieux détails sur son étrange comportement envers les personnes qu’il aime et surtout pourquoi il n’arrive pas à rester auprès d’eux. Il quitte même sa tendre et belle Anja qui va mettre malgré lui dans l’embarras. Néanmoins, son père Lancaster essaye toujours de mettre son plan diabolique en action et son machiavélisme est toujours aussi intense. Mais les magiciens viellent et c’est en envoyant les assassins de l’île de Rishiri sur celui-ci qu’ils espèrent mettre son plan en déroute ce qui donne des courses poursuites en motos très bien orchestrées par l’agencement des cases.

La conclusion de

Tanaka Tome 4 tient le lecteur en haleine du début à la fin alliant révélations et action menés de main de maîtres par un La Neve et un Nizzoli totalement en osmose. Un résultat superbe et qualitatif qui mène le lecteur vers un tome 5 qu’on souhaiterait déjà avoir entre nos mains.

Acheter Tanaka en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Tanaka sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le Jour des Magiciens

En savoir plus sur l'oeuvre Le Jour des Magiciens