75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Banya
Banya >

Critique du Manga : Banya

Avis critique rédigé par Lionel B. le jeudi 19 octobre 2006 à 0638

La vie de facteur, c’est pas facile !

Kong a rejoint Banya pour l’informer de la situation avec Mei. Malheureusement, Kong n’a pas réussi à se débarrasser de son poursuivant et il faudra alors que notre jeune héro s’en débarrasse pour pouvoir sauver Mei…
Au menu de ce second tome, beaucoup d’action et un peu d’humour, le tout étant très bien dosé. En fait, l’un ne va pas sans l’autre. En effet, les combats sont souvent interrompus par un peu d’humour. C’est le comportement du personnage principal qui est souvent la cause de crise de rire. Cependant, il lui arrive d’être sérieux. C’est dans c’est moments là que l’action prend toute son ampleur. D’autant plus que Banya est rusé et il ne fonce pas toujours tête baissé sur l’ennemi. Il a souvent recours à la ruse et le lecteur prend plaisir à découvrir comment notre jeune coursier va se sortir d’une situation complexe. En ce qui concerne l’histoire, il n’y a pas vraiment de trame principale. Il s’agit plus de petites aventures dans lesquels Banya se voit confier un colis à livrer, colis qui peut-être aussi bien une lettre, qu’un objet, qu’un être humain. Cela ne signifie pas pour autant que les histoires se ressemblent. Du moins, ce n’est pas le cas pour le moment.
Kim Young-Oh est un excellent dessinateur. Il l’avait déjà prouvé dans son précédent manhwa, High School. Dans Banya, il fait aussi bien, voir mieux. Déjà, on peut noter une grosse originalité qui se trouve dans la mise en couleur des deux premières pages. Cela est courant dans un manga mais extrêmement rare du côté de la Corée. Les couleurs y sont chaudes de façon à retranscrire l’univers désertique de Banya. Cet univers ressort quand même lorsque les pages ne sont qu’en noir et blanc grâce aux fourmillements de détails dans le dessin tel que le soulèvement du sable lors d’un combat dans le désert. Les mouvements des personnages sont également très réussis donnant aux combats une autre dimension. Le manhwaga parvient parfaitement à retranscrire également la sensation de vitesse. Bref, le dessin est superbe.

La conclusion de

Dessin, action et humour font de ce manhwa une excellente lecture. L’univers de Banya est toujours aussi accrocheur pour notre plus grand bonheur. Si vous désirez lire un manhwa quelque peu original et d’un divertissement incontestable, Banya est pour vous.

Que faut-il en retenir ?

  • Une histoire prenante
  • Des personnages attachants
  • L'humour et l'action sont bien dosés
  • Un dessin superbe

Que faut-il oublier ?

  • quelques défauts dans le dessin (mais rien de bien grave)

Acheter Banya en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Banya sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Banya

  • Voir la critique de Banya : Un « facteur-fantasy »
    90

    Banya - Critique du manga par Lionel B.

    Un « facteur-fantasy » : Après lecture de ce premier tome, Banya s’annonce comme un excellent titre qui mélange parfaitement humour, action et fantasy. Le …

En savoir plus sur l'oeuvre Banya