75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Angemort
Angemort >

Critique du Roman : Angemort

Avis critique rédigé par Lucie M. le mardi 12 septembre 2006 à 1703

Angemort...un roman tonitruant!

"Un mystérieux collectionneur, amateur de cadavres. Une jeune fille dotée d'un don de voyance très particulier. Une âme d'ange cherchant à semer de dangereux poursuivants. Des criminels n'hésitant pas à tout ravager sur leur passage pour récupérer leur proie."

Le premier roman d’un auteur cela se fête ! Surtout quand il s’agit de celui d’un auteur talentueux qui a déjà pas mal œuvré dans la littérature fantastique et qui ne s’arrête pas devant la difficulté de produire un roman à l’histoire rocambolesque où se mêlent action, magie, gore et sexe à tout va. Un roman à l’image de l’auteur ; un roman complètement exubérant ! Oui exubérant puisque c’est une définition qui va à ravir à Sire Cédric. Mais pas une exubérance destructive ou rébarbative, mais plutôt légère, agréable et totalement décalée de la réalité. Un univers à part, un monde sans limites…Le Monde de Sire Cédric !

Un monde qui doit être découvert et apprécié, au préalable, en lisant le recueil Déchirures. Puis avec Angemort qui n’est autre que la continuation logique de ce recueil. Celui-ci contient la genèse de l'un des personnages de la nouvelle Blood Road, la belle Jad. Une héroïne attachante comme la plupart des personnages utilisés et inventés par Sire Cédric. Des personnages qu’il soigne et fait réapparaitre tout au long de ses histoires fantaisistes ; mais également en léger clin d’œil ou plus conséquemment comme le démon Asiel dans son roman Angemort.

Concentrons-nous sur Jad qui est une jeune fille au look tonitruant et dotée d’une aptitude des plus extraordinaires ; comme ressentir les sentiments des morts. Celle-ci est également une jeune fille calme et renfermée possédant un caractère des plus candides ce qui est bien sûr à l’opposé de ce qu’elle désire faire paraitre avec sa façon de se vêtir. On en vient même à se demander si ce n’est pas elle l’ange tant recherché. Un ange selon Sire Cédric ; pur et sensible dégageant une véritable sensualité à fleur de peau. Une sensualité qui n’est pas surfaite mais plutôt une de celle qui est naturelle donc bien plus éclatante. En contrepartie, il y a également d’autres personnages moins vaporeux et moins candides que Jad ou ce fameux ange. Des personnages tellement cupides et tellement égoïstes qu’ils en sont tout bonnement ignobles, mais tellement forts qu’ils en deviennent attachants.

Un autre attrait de ce roman réside dans la faculté qu’a Sire Cédric à nous faire accrocher à son histoire et cela dès les premières pages. L’action débute tout de go et elle contient une pointe de mystère très vive et très tenace. Comme un enivrant leitmotiv qui dure tout le long de notre lecture ! Mais d’où vient cette peau tant convoitée et à qui appartenait-elle ? Mais qui peut bien être le beau dandy accompagné de son étrange et belle amie ? Qui est cette voluptueuse rousse accompagnée de son idiot d’esclave qui court partout après cette peau ? Et surtout: Mais où Sire Cédric veut-il nous conduire ? Jusqu'où veut-il aller ? L’intrigue est posée et celle-ci se régénère continuellement grâce à mille aspects différents. Sire Cédric emporte le lecteur dans un vaste malstrom de personnages, de situations cocasses rehaussées par son style littéraire nerveux et soigné.

Néanmoins, nous pourrions constater que ce roman, à l’histoire si exubérante, peut paraitre un poil déraisonnable. Un poil trop fou pour le commun des lecteurs qui seraient à même de se demander si réellement Sire Cédric ne sait pas taper un gros délire en l’écrivant. Un gros délire qu’il serait le seul à comprendre ! Et bien sincèrement cela pourrait être le cas, mais c’est tellement jouissif de lire un roman qui possède autant de folie fantastique dans ses pages qu’il ne faudra pas venir critiquer cette folie magistrale qui fait partie d’Angemort. Une folie créatrice qui englobe bien sûr plusieurs sources d’inspirations qui sont chères à Sire Cédric.

La conclusion de

Angemort est une palette de sensations de la plus abjecte à la plus succulente, de la plus violente à la plus voluptueuse! Ces sensations sont là ! Toutes tapies au fond de nous elles sont promptes à se dévoiler grâce à la plume de Sire Cédric. Une plume experte et luxuriante qui nous emporte dans un dédale de situations inimaginables. Une plume à la folie créatrice qui nous captive grâce à la qualité des mots choisis et grâce à l’imagination débordante d’un auteur français de fantastique qui gagne à être connu et surtout lut !

Acheter Angemort en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Angemort sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+