75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Mission gravité >

Critique du Roman : Mission gravité

Avis critique rédigé par Manu B. le mardi 8 août 2006 à 06:24

Tomber tue

"Tel un animal vivant, le vent traversait la baie. Il déchiquetait la mer, avec une telle fureur qu'on ne pouvait dire où l'élément liquide laissait place à l'atmosphère..."
La planète Mesklin est réellement singulière. Sa forme et sa taille sont singulières, la gravité y est énorme et irrégulière. Elle tourne autour d'une étoile naine, à une vitesse considérable, le jour à sa surface ne dure que dix huit minutes. Et c'est sur cette planète que les hommes ont voulu faire atterrir une sonde très coûteuse, au pôle même où la gravité y est de neuf cents atmosphères. La sonde ne redécollera pas. La solution est donc de contacter le capitaine d'un équipage de la population locale et d'aller récupérer l'appareil là où l'homme ne peut décemment survivre...
Hal Clement est un auteur peu connu du grand public, d'une part parce qu'il a peu écrit, et d'autre part parce que ses oeuvres sont passées un peu inaperçues. Pourtant, en hard-science, Mission gravité (Une question de poids) est en quelque sorte une référence, car l'auteur y développe une histoire très technique et scientifique où la gravité y a le rôle principal.
Plausible et détaillé à plus d'une titre, ce roman semble d'abord assez lourd et didactique, et cela le temps pour nous d'ingurgiter toutes les données techniques et physiques de ce monde étrange. Puis vient le moment où la science fait place au roman d'aventures avec ces étranges entités complètement adaptées à ce milieu que la gravité écrase littéralement. On peut rapprocher mission gravité de l'oeuf du dragon dont l'auteur mettait en scène une forme de vie sur un pulsar. A l'instar de Robert Forward, Hal Clement plante son décor de civilisation primitive dont la technologie peut difficilement se développer, du fait de cette attraction épouvantable. Forward permettra en fin de compte à ses créatures de s'émanciper de leur planète mère.
C'est donc avec un certain plaisir que ce roman se lit, mais dont les longueurs du début risquent d'effriter la patience de certains lecteurs avant la partie intéressante. A découvrir.

75

Mission gravité est le roman le plus connu de Hal Clement, peu prolixe. C'est un roman assez lent, dans lequel on a du mal à se mettre, puis on se laisse emporter par le poids de cette aventure humaine et extra-terrestre au long des mers et des fleuves des Mesklinites.

Critique de publiée le 8 août 2006.

Acheter Mission gravité en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Mission gravité sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !