75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Les enfants de Mathusalem >

Critique du Roman : Les enfants de Mathusalem

Avis critique rédigé par Manu B. le mercredi 9 août 2006 à 02:18

L'immortalité au bout des doigts

Ils sont quelques milliers depuis quelques siècles à vivre des âges canoniques tout en gardant leur apparence de jeunesse. Quand l'Administrateur, sous la pression de la population "normale", commence à arrêter les centenaires et bicentenaires, une solution doit être trouvée pour leur échapper...
Le thème du temps semble très tôt avoir inspiré Heinlein, car les enfants de Mathusalem, étant son premier roman en 1941, narre les aventures de ces hommes et femmes à la durée de vie incroyablement longue supérieure à cent voire deux cent ans. Il y reviendra un peu plus tard avec une porte sur l'été, mais dans un contexte un peu différent où il joue avec le temps en avant et en arrière avec brio.
Fix-up de nouvelles (en fait, deux nouvelles constituant deux parties), ce roman est construit sur une histoire au rythme endiablé, notamment la première partie où l'on sent que l'auteur veut faire vivre au lecteur une aventure sans perdre de temps à réfléchir, et lui en mettre plein la vue. Défaut de jeunesse ? Peut-être. D'autant plus que le thème de la chasse aux personnes âgées est plutôt contemporain et nous concerne de plus en plus aujourd'hui. Une chasse imagée, bien entendu, je parle du problème des retraites ! La deuxième partie est dans la mouvance des romans de l'âge d'or avec la découverte de nouvelles formes de vie sur un nouveau monde. C'est une structure du roman de space opera typique et classique dont Van Vogt (la faune de l'espace, la guerre contre le Rull...), Vance (le cycle de Tschaï...) et autres romanciers ont abusé jusqu'à saturation. La conclusion de cette partie est elle aussi assez classique puisqu'on en retient que c'était quand même mieux à la maison...
Ces quelques défauts n'empêchent pas le plaisir que ces romans procurent. Il est bien aussi de parfois se replonger dans l'âge d'or. Comme un retour aux sources...

75

Voilà un roman à l'intrigue bien ficelée et bien rythmée, une fois n'est pas coutume chez Heinlein, mais inscrit dans les classiques que tout un chacun devrait lire pour se divertir.

Critique de publiée le 9 août 2006.

Acheter Les enfants de Mathusalem en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les enfants de Mathusalem sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !