75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Shin Megami Tensei : Kahn
Shin Megami Tensei : Kahn >

Critique du Manga : Shin Megami Tensei : Kahn

Avis critique rédigé par Lionel B. le mardi 25 juillet 2006 à 0641

Du jeu vidéo au manga…

A l’origine, Shin Megami Tensei est un jeu vidéo sorti en 1992 sur Super Famicon. Il y eu par la suite d’autres épisodes mais il aura fallu attendre 2005 pour que la France découvre enfin la saga Shin Megami Tensei avec la sortie du dernier opus en date sur Playstation 2. Pour certains l’univers de ce manga ne sera donc pas inconnu mais pour ma part, je le découvre ici. Je ne pourrai donc pas vous dire si cette version papier est fidèle au jeu vidéo ou bien s’il existe des clins d’œil à celui-ci. Cependant, je peux déjà vous annoncez qu’il semble s’agir d’une suite au RPG. La question que les non initiés peuvent alors se poser est de savoir s’ils pourront découvrir ce titre sans être perdu d’un point de vue scénaristique. Là, je vous répond oui. Un lecteur lambda n’aura aucune difficulté à comprendre l’histoire et ce en raison d’explication des évènements précédents tout au long de l’aventure de nos deux jeunes héros.
Nous suivons ici les aventures de Nobu et Yumi, les deux seuls rescapés d’un voyage dans le monde des enfers après que leur lycée y ait été transporté. Six mois ont passé depuis la réapparition du lycée et des deux survivants dans le monde des vivants. L’enquête sur la disparition des élèves et des professeurs du lycée a été classée et tout le monde semble déjà avoir oublié ce qu’il s’était passé. Cependant, Nobu ne peut pas oublier ce qu’il a vécu et le monde des enfers ne semble pas le vouloir non plus puisque les démons réapparaissent dans le monde des vivants afin de capturer Nobu selon la volonté de Thorman qui souhaite récupérer le programme d’invocation des démons que possède notre jeune héro.
Kahn est un titre très sombre où l’action se mêle à la violence et parfois, la violence se mêle au sexe. Même si l’histoire peut paraître assez classique avec l’apparition de démons qui souhaitent envahir la Terre, celle-ci prend toute son ampleur grâce à l’ambiance qu’il en ressort et à ses personnages particulièrement bien construit. En effet, nous sommes très vite attachés au personnage de Nobu qui occupe une très grande partie de ce premier tome. Celui-ci passe son temps à fuir et se retrouve de plus en plus isolé. Cet isolement sera aussi bien dû à la faute des démons qu’à son passé. Bien que Yumi ne soit pas totalement absente, celle-ci apparaît moins intéressante. Celle-ci ne fait qu’attendre de retrouver Nobu sans même réagir d’elle-même. C’est donc Nobu qui est au centre de l’histoire même si Yumi n’en n’est pas très loin. Grâce à ce personnage, le manga se dévore. A chaque fin de page, on souhaite découvrir ce qu’il va arriver à notre héro.
Dommage que le dessin soit si irrégulier. Ce dernier n’est pas exempt de défaut mais a le mérite de vouloir s’émanciper de ce que nous avons l’habitude de voir dans les mangas. Ici les expressions sont moins exagérées, plus réalistes et les yeux se rapprochent d’avantage d’un graphisme réaliste. C’est d’ailleurs principalement à ce niveau que les défauts sont les plus flagrants. Parfois les différents protagonistes se retrouvent avec un œil plus haut que l’autre ou alors avec un léger strabisme. En revanche, le design des monstres est sympa, voir parfois dégoûtant. A ce niveau on peut donc dire que le résultat est réussit. Tel est le cas également pour les décors qui sont détaillés et les perspectives respectées.

La conclusion de

Avec Kahn, le jeu vidéo Shin Megami Tensei trouve une suite qui s’adresse également aux non initiés du RPG. Un manga au dessin, certes irrégulier en raison de quelques défauts mais aux qualités nombreuses. Au final, la lecture est divertissante et particulièrement prenante.

Que faut-il en retenir ?

  • C'est assez sanglant
  • L'histoire est prenante
  • Le personnage de Nobu est très bien construit

Que faut-il oublier ?

  • Le dessin n'est pas exempt de défauts

Acheter Shin Megami Tensei : Kahn en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Shin Megami Tensei : Kahn sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Megami Tensei

En savoir plus sur l'oeuvre Megami Tensei