75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Cœur de goulue
Cœur de goulue >

Critique de la Bande Dessinée : Cœur de goulue

Avis critique rédigé par Lucie M. le dimanche 23 juillet 2006 à 1554

My name is Loween...Mina Loween!

"Maman est morte il y a quatre ans. Maintenant Papa est avec une pimbêche du nom de Marion qui fait semblant de me comprendre. Mais ne t’en fais pas, Maman, moi je serai là, le jour d’Halloween, pour fleurir ta tombe. Même que je vais te faire une petite surprise, Maman, je vais passer la nuit avec toi. Tu verras, ça va être terrifiant."


Quand l’Etrange Noël de Monsieur Jack et Les Noces funèbres se rencontrent, cela donne Mina Loween. Un univers riche où nous pouvons ressentir les influences bienfaitrices de certaines des réalisations de Tim Burton. En revanche, le graphisme présent dans Mina Loween reste très particulier puisque le coup de crayon de Lillycat et sa coloration contiennent un charme inhabituel.
Inhabituel, car cette dessinatrice a réellement son propre style. Un coup de crayon d’ailleurs qui nous fait légèrement penser à la morphologie des Doll’s, ces chères petites poupées au look très gothique, et la série de bd Sky Doll. En revanche, ce n’est pas réellement représentatif du coup de crayon de Lillycat qui se veut très fin et amplement admirable. La coloration aide beaucoup le dessin également puisqu’elle nous rappelle les somptueuses teintes de l’aquarelle. C’est très réussi et on en a plein la vue ! Charmante façon de dire que Lillycat assure grandement quand il s’agit de donner du caractère ou un look à son dessin tout plein de détails, des décors aux expressions des divers personnages.
Le scénario de Lylian et Nori est également très riche et par ailleurs cela ampute quelque peu le déroulement du récit. Pour un premier tome nous sommes constamment sollicités par des termes propres à l’univers de la bd comme Goulue ou Crâmé et cela éprouvent de en temps en temps notre concentration de lecteur. Cependant, ce riche horizon de termes, de lieux et de personnages, nous emmène dans un étrange monde et nous sommes tout à fait ravis de notre lecture grâce à certains points forts qui se dégagent du scénario.
Ces points forts sont identifiables dans les profonds sentiments qui se dégagent de la jeune Mina. Mina est une jeune fille de 13 ans, confrontée à la mort de sa mère très tôt et qui est amenée à découvrir la mort de très près à cause d’une soirée d’Halloween qui se termine mal ! Il y a également sa meilleure amie qui intervient dans l’histoire et qui l’a conduit dans le mystérieux pays des morts, enfin des Goulues ! par l’entremise d’un terrible Nécromantien, un chasseur d’âmes mortes.
C’est quand même assez douloureux que de se mettre dans la situation de cette jeune fille complètement perdue et qui habite avec un père souvent absent. Beaucoup de sentiments tendres et doucereux se dégagent subtilement de l’atmosphère semi-dramatique du premier tome de Mina Loween. Car c’est véritablement dramatique cette histoire. Même si Lylian et Nori, en compagnie du dessin de Lillycat, essayent de donner un côté assez léger et rigolo à Cœur de Goulue grâce à certaines situations où se trouve Mina, j’ai réellement trouvé cette histoire touchante et triste !
Par ailleurs, il se dégage également un soupçon de mystère dans Coeur de Goulue ce qui donne un côté pétillant au récit. Un parfum de faits rendues secrets par exemple la mort de la mère de Mina Loween et le drôle de petit coeur de celle-ci! Mina sera une réelle convoitise pour pas mal de monde. En revanche, elle n'aura qu'une idée en tête aller sauver sa meilleur amie des griffres de l'affreux Nécromantien et Mina se transformera en détective de l'étrange. Nous nous doutons bien que le msytére qui survole la mort de sa mère nous sera bien sûr révélé dans les futurs tomes des aventures de Mina Loween et ce qu'est réellement un Coeur de Goulue!

*petit clin d’œil appréciable au terrible Marylin Manson…mais à votre avis Manson serait-il un Goulue ou un Crâmé ? Bonne question… !!!

La conclusion de

Entre un Etrange Noël de Monsieur Jack et un Noces Funèbres de Burton, le premier tome de Mina Loween, Cœur de Goulue, entraîne le lecteur dans un étrange univers où les goulues attendent avec impatience Halloween pour retrouver un peu de leur fluide vital. C’est la pauvre Mina, jeune fille de 13 ans, qui en fera les frais puisqu’ayant déjà perdue sa mère toute petite elle perdra également sa meilleure amie. De là, elle rejoindra, à cause d’un méchant Nécromantien, le monde des Goulues et sera victime d’un terrible secret. Le scénario de Lylian et Nori est assez complexe et il détient beaucoup de choses que le lecteur ne peut absorber d’un trait ce qui de temps en temps ampute la concentration de celui-ci dans sa lecture. Ensuite, le dessin et la coloration de Lillycat sont très divertissants et ils nous conduisent indubitablement dans ce monde étrange qu’est celui des Goulues et bien sûr de cette chère Mina Loween ! En fin de compte ce Cœur de Goulue peut paraître par moment trop complexe mais il détient une force émotive qui nous attache au personnage de Mina et grâce au subtil coup de crayon de Lillycat nous sommes dirigés vers un charmant univers dont nous regardons chaque détails avec convoitise et plaisir !

Acheter Cœur de goulue en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Cœur de goulue sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+