75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Blood Alone
Blood Alone >

Critique du Manga : Blood Alone

Avis critique rédigé par Lionel B. le mercredi 19 juillet 2006 à 0445

Vampire façon shôjo

Au travers de Blood Alone, nous suivons les aventures de la petite Misaki, une vampire, et de Kuroe, un écrivain. Ceux-ci vivent ensemble et recherchent un ennemi commun : le vampire responsable de la disparition de la grande sœur de Kuroe et de la transformation de Misaki en vampire.
Le mythe du vampire semble ici respecté dans son ensemble. Ainsi, ces créatures ne peuvent pas sortir en plein jour, elles peuvent faire d’un humain un semi-immortel esclave du vampire dont il a bu le sang, ils ont un pouvoir de manipulation qui émane de leur regard. Mais Blood Alone est avant tout une histoire d’amour entre un Kuroe très protecteur et une Misaki qui est prête à tout pour faire plaisir à Kuroe. La première partie abonde dans ce sens et hormis une tentative de récupération de chat, rien ne se passe. Leur vie est donc assez paisible à en croire le début de ce manga. Mais heureusement, la deuxième partie devient plus intéressante avec la présence d’une véritable enquête policière qui est mené par Saimone, une amie d’enfance à Kuore. Cette enquête amène sa part de surnaturelle pour notre plus grand plaisir et parvient à captiver le lecteur. Cela rattrape la première partie qui manquait de dynamisme et d’intérêt. Au terme de ce premier tome, l’histoire principale n’est toujours pas lancée et nos héros n’ont pas encore commencé à rechercher le fameux vampire. A la place, à la fin de ce manga, nous retrouvons des histoires sans intérêts et qui ne font pas avancer la trame principale. Des histoires qui ajoutent simplement le côté sentimental. Il s’agit là d’un véritable shôjo et le public masculin risque donc de ne pas accrocher à ce titre.
Le dessin est ancré dans le style shôjo. Les personnages ont de grandes jambes, ils sont tous très beaux et le graphisme est plus réaliste. Mon seul regret au niveau du dessin reste le fait que parfois les têtes des personnages sont dépourvues de visage. J’entends par là qu’il n’y a ni yeux, ni bouche. Ce n’est pas parce que ces personnages sont éloignés qu’ils ne méritent pas un minimum de détails, surtout lorsqu’il s’agit de personnages principaux. Les décors sont dans l’ensemble assez réussis avec un grand nombre de détails et les expressions des différents protagonistes se comprennent facilement.
Quant à la mise en page, Masayuki Takano opte pour du noir en guise de contour dans la majorité des pages. Cependant quelques pages sont sur fond blanc. Il semble que la distinction entre le noir et le blanc réside entre la nuit et le jour. En effet, lorsque la nuit est tombée dans le manga, les pages sont alors sur fond noir et lorsque les pages sont blanches, c’est que le soleil est levé. Voilà une idée ingénieuse d’utiliser la couleur des pages !

La conclusion de

Blood Alone est un manga qui s’adresse d’avantage à un public féminin en raison du côté sentimental bien plus présent que l’action. Cependant, la seconde partie, sous fond d’enquête policière, est susceptible d’intéresser un plus large public. En revanche, il est regrettable que la trame principale ne décolle pas car celle-ci s’avère bien plus intéressante que l’histoire d’amour entre nos deux héros.

Que faut-il en retenir ?

  • Une mise en page originale
  • Un dessin de bonne qualité dans l'ensemble
  • La deuxième partie du manga sous forme d'enquête policière surnaturelle

Que faut-il oublier ?

  • Le côté shôjo avec l'histoire d'amour entre les deux personnages principaux
  • Un début un peu ennuyeux

Acheter Blood Alone en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Blood Alone sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Blood Alone

En savoir plus sur l'oeuvre Blood Alone