75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Glenravenne
Glenravenne >

Critique du Roman : Glenravenne

Avis critique rédigé par Lujayne M. le dimanche 9 juillet 2006 à 0918

Mouais...

Si ce roman n'est pas le plus catastrophique de MZB quand elle s'aventure hors de Ténébreuse et du mythe d'Avalon, ce n'est pas le meilleur non plus. Sur le thème pourtant intéressant du personnage-de-notre-monde-projeté-dans-un-monde-de-magie, elle nous livre un joli conte, sans plus, qui n'a même pas l'humour que pouvait avoir "Royaume Magique à vendre", de Terry Brooks, sur le même thème. Les deux héroïnes sont un peu falottes, on a du mal à se prendre d'affection pour elles, et elles semblent mettre un temps particulièrement long à comprendre ce qui leur arrive. Le monde ainsi créé, Glenravenne, semble plein de promesses et plutôt riche, mais on déplorera l'inexploitation de l'ensemble... on nous met l'eau à la bouche mais sans aller plus loin que les amuse-gueules. Le roman souffre plutôt de son côté baclé et inachevé. S'il y a de très bonnes choses (le guide de voyage, les Gardiens), on regrettera les incohérences (le ressenti "négatif" des héroïnes sur des personnes pourtant de leur côté semble absolument inutile, puisqu'il n'y a pas une seule explication sur les raisons de telles impressions) et la fin absolument bâclée (en dix pages tout est réglé, on devine qu'un grand méchant s'est échappé vers le roman suivant mais à part ça... sans oublier les relations brusquement modifiées entre les personnages et l'un des personnages "mis dehors" sans vraiment de raisons valable)...

La conclusion de

Franchement, si ce n'est pas la catastrophe que cela pouvait être (personnellement, je n'ai jamais aimé les romans "contemporains", tel "Sara", de Marion Zimmer Bradley), peut-être grâce, ou à cause, d'Holly Lisle, c'est quand même loin du chef d'oeuvre, même si l'histoire est intéressante et se lit rapidement et avec curiosité. Mais trop d'incohérences et une fin bâclée laissent malheureusement une impression de gâchis. Si vous voulez lire une histoire à plusieurs mains de Bradley et consortes, "les Trois Amazones" est beaucoup plus réussi...

Que faut-il en retenir ?

  • le guide de voyage
  • les Gardiens

Que faut-il oublier ?

  • personnages peu consistants
  • incohérences
  • fin bâclée

Acheter Glenravenne en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Glenravenne sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+