75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Recast >

Critique du Manga : Recast

Avis critique rédigé par Lionel B. le mercredi 28 juin 2006 à 16:30

Moche et enfantin

Dans ce troisième tome de Recast, JD arrive à Jayde et rencontre Blayce. Cependant ce dernier ne peut l’aider. Malgré l’interdiction de Blayce d’entrer dans le village, JD décide de le traverser afin de rejoindre le château de Blayce pour le convaincre. Il y rencontrera des êtres bien étranges et peu accueillants. Nous ferons ainsi la connaissance de Blayce, devenu vampire suite à un malencontreux accident. Il est le maître du château de Jayde mais est devenu l’esclave de sa jeune sœur. En fait, il s’agit d’un drôle de vampire, un vampire un peu maladroit mais gentil (enfin dans sa jeunesse). Pour ce qui est de JD, ce petit garçon est attachant et apparaît sympathique. C’est le seul point positif de ce manhwa.
Autant le dire tout de suite, Recast s’adresse à un jeune public. L’immersion est difficile pour un adulte. Personnellement, je n’y suis pas arrivé. L’univers créé me semble quelque peu décousu. Oubliez ce que vous connaissez des vampires car ici ils n’ont de semblable que le nom et les dents. La mise en page est également assez brouillon. On passe du passé au présent sans trop sans rendre compte car contrairement à de nombreuses bandes dessinées asiatiques les pages au fond noir ne sont pas les seules à présenter le passé.
Le dessin n’est pas du tout convainquant. C’est même parfois moche. Heureusement, le style s’améliore vers la moitié du manhwa. Il me semble en fait que c’est un peu à cause du dessin que l’immersion devient difficile. Kye Seung-Hui a tendance à abuser des formes simplistes, le design des monstres est ridicule et les décors sont vides.

30

Je suis loin d’être convaincu par Recast. L’histoire est particulièrement enfantine et le dessin assez moche. En ce qui me concerne, j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’univers de ce manhwa et je pense qu’un public un minimum mature aura également certaine difficulté à s’immerger totalement.

Critique de publiée le 28 juin 2006.

Que faut-il en retenir ?

  • Un héro sympathique

Que faut-il oublier ?

  • Le dessin
  • L'histoire enfantine
  • Prblème d'immersion

Acheter Recast en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Recast sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !