75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Demon King
Demon King >

Critique du Manga : Demon King

Avis critique rédigé par Lionel B. le mardi 27 juin 2006 à 0935

Baston and co

Après avoir réussi à arrêter la guerre entre Jungpa et Sapa, le clan Sagok envoi une armée de zombies afin d’annihiler les deux clans. Chungpoung affrontera son frère qui est devenu un zombie et Demon King partira à la rencontre de l’investigateur de cette guerre afin de l’éliminer. Ce tome 11 est une fois de plus régi par l’action. 192 pages de combats non-stop et peu de dialogue. Ainsi, les pages se lisent très vite et on arrive donc rapidement à la fin. L’histoire n’apparaît alors pas très complexe. Il s’agit simplement pour deux clans ainsi que pour les compagnons de Demon King d’éliminer des zombies. Wouah ! Quelle originalité ! Heureusement pour nous que vient s’ajouter à cette action constante quelques passages humoristiques. C’est indéniable, cette pointe d’humour était nécessaire pour rompre la banalité de ce manhwa. Demon King surf sur un genre bien connu des japonais avec Dragon Ball, Naruto ou bien encore Bleach et de mon avis personnel, il ne leur arrive pas à la cheville.
Si ce n’est pas par l’originalité de son histoire que Demon King parvient à convaincre, est-ce par son dessin ? Et bien presque…Je dis presque car celui-ci n’est pas dépourvu de défaut. Cependant, celui qui parvient à faire un dessin parfait dans des délais très serrés (il faut savoir que les manhwas sont généralement des mensuels en Corée) peut être considéré comme un géni. Ainsi, malgré ses petits défauts, le dessin de Kim Jae Hwan reste de très bonne manufacture. Les visages sont très expressifs et détaillés. On peut y voir les ombres s’y refléter et il faut le dire, ce n’est pas souvent le cas dans la bande dessinée asiatique. De plus, les scènes de combats, qui occupent 99% des pages, apparaissent parfaitement lisibles. Enfin, en ce qui concerne les décors, ceux-ci, bien que légèrement simplistes, ne laissent que peu de place au fond blanc.

La conclusion de

Demon King ne brille pas par son histoire mais plutôt par une action continue. Heureusement que des passages humoristiques viennent s’ajouter afin d’apporter un peu de fraîcheur à ce manhwa. Ce onzième tome n’est une fois de plus rien d’autre qu’un divertissement. L’intérêt s’arrête là.

Que faut-il en retenir ?

  • L'humour
  • Le dessin assez beau

Que faut-il oublier ?

  • L'histoire est vraiment banale
  • Trop d'action tue l'action ?

Acheter Demon King en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Demon King sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Demon King

En savoir plus sur l'oeuvre Demon King