75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : La Porte des Mondes
La Porte des Mondes >

Critique du Roman : La Porte des Mondes

Avis critique rédigé par Manu B. le mercredi 7 juin 2006 à 0616

Un roman mineur pas désagréable

« Bientôt, sûrement – d’ici à l’année 1980, peut-être -, on aura fini d’inventer les machines volantes et il faudra seulement deux jours pour traverser l’océan, à la façon des oiseaux. Mais en cet an de grâce 1963 dont je voudrais parler, un tel exploit était encore chimérique. Et c’est tout simplement en bateau que je me suis rendu au Nouveau Monde… »
1963. Dan Beauchamp est anglais. Et l’Angleterre se remet de sa libération du joug des turcs qui ont envahi toute l’Europe occidentale il y a plusieurs siècles. Il aime sa patrie qui ne fait pas partie des nations dominantes du monde. Il décide de partir pour le Nouveau Monde, cette partie du monde prospère que les Aztèques au nord et les Incas au sud ont en main depuis quelques siècles…
La porte des mondes s'adresse à un jeune public, cependant, c'est tout de même un bel exercice de cet auteur dans l'uchronie. Il faut dire que Silverberg a à peu près visité tous les genres. Ceci étant dit, même si on est loin des chefs-d'oeuvres de Silverberg, on sent une nette recherche concernant la civilisation Inca et Aztèque. Pour ceux qui ont l'édition Pocket, ils auront le plaisir de lire le dossier riche qui suit le roman.
Et si ?
L'intérêt de ce roman réside dans l'idée que l'histoire a bifurqué très loin dans le passé, pendant que la colonisation des Amériques par l'ancien monde en était à ses balbutiements. L'empire Inca a eu le dessus sur les Espagnols, l'Europe n'a pas gagné la puissance et s'est fait envahir par la Turquie. Il en resulte une grosse transformation du monde 5 ou 6 siècles après, ce que Silverberg a bien réussi à simuler.
Et dans ce monde, il nous place un personnage issue de l'Angleterre, dont le parcours ressemble aux récits habituels de cet auteur: le voyage initiatique, que l'on peut lire déjà dans les ailes de la nuit ou le temps des changements, par exemple.
Rien de très original, ce roman se situe parmi les romans mineurs de Robert Silverberg.

La conclusion de

Un des romans jeunesse pour la jeunesse de Robert Silverberg qui comblera les neophytes de l'uchronie pour commencer la découverte de ce grand écrivain.

Acheter La Porte des Mondes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Porte des Mondes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+