75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du manga : Les Ailes du phénix #4 [2006], par Lionel B.

Avis critique rédigé par Lionel B. le vendredi 19 mai 2006 à 06h12

Amusant mais...

Nous retrouvons Lin, In et Chun Ji dans des aventures encore plus délirantes. Ce quatrième tome débute avec le renfermé Seo Jin. Ce jeune homme va se voir utiliser par les exilés de la Terre Noire. Ces derniers vont se servir de son corps pour y intégrer l’âme de Ha Ryun, le nouveau chef des ennemis de la gardienne sacrée du Jade de la Genèse. La recette reste la même que pour les précédents volumes. L’humour régie ce manhwa. Des blagues pouvant très bien se porter au dessous de la ceinture tel Hoan qui cherche à faire grossir ses seins pour rivaliser avec la professeur de Lin. Mais ce peut également être des blagues plus légères tel que l’affrontement de In et Chun Ji sur un jeu vidéo pour savoir qui devra faire les courses. Autrement dit, il n’est pas difficile de trouver le sourire une ou deux fois tant l’humour est varié et omniprésent. Pour ce qui est de l’histoire de fond, elle est assez classique. Il ne faut pas chercher midi à quatorze heures pour comprendre. Il y a des gentils et il y a des méchants. Les méchants veulent éliminer les gentils. Où est l’originalité dans tout ça ? Je vous le demande… En ce qui concerne les personnages, le constat est fait que, décidemment, tous les personnages sont des tops models. Cela n’est pas propre aux ailes du phénix, mais ici, ça choque vraiment. Où sont passés les moches, les petits seins, les boutonneux, les gros, etc. ? J’ai eu beau cherché, je n’en ai pas trouvé. Même les vieux ne font pas leur âge ! Tout n’est pas à jeter dans ce manhwa. L’essentiel y est : le lecteur s’immerge assez facilement et arrive très vite à la fin. Une fin qui nous incite à découvrir le prochain tome avec impatience.
Le dessin est également assez agréable. Même si Lim Jin Ju a souvent recours a un simple dégradé en guise de fond, il n’en demeure pas moins que certains décors font preuves de détails. De plus, un grand soin est apporté aux tenues vestimentaires des différents protagonistes. Enfin, il faut constater que le dessin arrive à prendre vie grâce à une très bonne gestuelle des personnages, notamment dans les combats (qui ne sont ici pas très nombreux mais quand même présents).

La conclusion de à propos du Manga : Les Ailes du phénix #4 [2006]

Lionel B.
55

Même si les ailes du phénix manque d’originalité, Les auteurs parviennent à divertir grâce à un humour assez présent et varié et à un dessin d’une bonne qualité. Si vous aimez les magical girl, vous ne serez sûrement pas déçu par ce titre. Pour les autres, passez votre chemin.

Que faut-il en retenir ?

  • Le dessin est de bonne qualité
  • C'est drôle

Que faut-il oublier ?

  • ça manque d'originalité

Acheter le Manga Les Ailes du phénix en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Ailes du phénix sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les ailes du phénix