75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du manga : A.I Hunter #5 [2006], par Lionel B.

Avis critique rédigé par Lionel B. le jeudi 18 mai 2006 à 03h19

La fin d’une belle aventure

Nous arrivons avec ce cinquième tome au terme des aventures de Luna. Toutefois, il ne s’agit pas d’une fin qui n’offre aucune possibilité de reprise de la série et le manhwaga, dans son édito, laisse à penser qu’il est fort possible que l’on retrouve un jour notre chasseur de AI préféré dans de nouvelles péripéties. Et je ne m’en plaindrai sûrement pas ! Il faut dire que Jung Soo Chul a réussi à me convaincre totalement de son talent. Tant au niveau de sa capacité de narrateur que de son maniement du crayon. Tout d’abord, parlons de l’histoire. Nous reprenons là où le quatrième volume nous avait laissé, c'est-à-dire dans le passé de Luna. Celui-ci, accompagné de Yanubis, fait face à Shutyer. Ce dernier souhaite devenir le maître de la guilde à la place de Yanubis. Cela ne sera pas chose facile et c’est sans compter sur l’aide de Zepar et de Clide. La fuite de Shuyter suivit de la convalescence de Yanubis, gravement blessé au cour du combat, clôture le flash-back sur le passé de Luna. Nous revenons alors sur Luna et ses compagnons qui décident de retrouver Zepar, Clide et Renu qui semblent en grand danger… Non, Luna ne retrouvera donc pas le fameux Kidoni, l’homme que notre héro cherche et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle une suite à AI Hunter est très probable (cela dépendra sûrement de l’accueil que les lecteurs auront réservé à ce manhwa). Cependant cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de fin. Contrairement à Chonchu (aucun lien) qui se termine en plein milieu de combat (d’accord, le tome 15 n’est pas la fin de Chonchu, mais la deuxième saison se fait toujours attendre), ici l’histoire se termine vraiment mais une ouverture subsiste (non, je n’en dévoilerai pas plus sur la fin). Suspense, action et humour sont toujours au rendez-vous pour notre plus grand bonheur. Mais également tristesse et amour (à petite dose) seront présents. Bref, tout y est et le tout est mis en page de telle façon que le manhwa se dévore d’une traite.
En plus d’être très bon narrateur, Jung Soo Chul maîtrise parfaitement son dessin. Tout en restant dans un style très manga, le dessinateur parvient à se distinguer par l’originalité de certains plans et par un très bon design tant au niveau des personnages que des armes. Il faut également applaudir la grande clarté des scènes d’actions qui ne manquent pas de dynamisme et ne posent aucun problème de lecture. Même au niveau des décors, un très bon travail a été effectué. En effet, le blanc en guise de fond ne s’illustre que très rarement. Et c’est là que Jung Soo Chul a réussi à me convaincre. Le dessinateur, tout au long de sa série a eu recours au maximum à toutes les teintes de gris possible faisant parfaitement oublier que le manga (ou le manhwa en l’occurrence) ne se compose en général que de noir et de blanc.

La conclusion de à propos du Manga : A.I Hunter #5 [2006]

Lionel B.
92

AI Hunter s’achève avec ce cinquième tome en laissant une très bonne appréciation globale de l’oeuvre. L’histoire fut prenante et le dessin de qualité. Tout y était : action, suspense, humour, etc. Un vrai plaisir à lire ! Jung Soo Chul se révèle par cette première série un jeune manhwaga talentueux à surveiller.

Que faut-il en retenir ?

  • Le dessin est très réussit
  • Une histoire prenante

Que faut-il oublier ?

  • C'est déjà la fin ?!

Acheter le Manga A.I Hunter en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de A.I Hunter sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de A.I Hunter

  • Voir la critique de A.I Hunter : Dragon Ball s’invite dans A.I Hunter
    70

    A.I Hunter Critique du manga par Lionel B.

    Dragon Ball s’invite dans A.I Hunter : Même si l’univers de AI Hunter n’a rien inventé, il s’avère que ce manhwa est envoûtant en raison de son humour si particulier et …
    Temps de lecture : 1 mn 44

  • Voir la critique de A.I Hunter : Toujours autant de Punch
    70

    A.I Hunter Critique du manga par Lionel B.

    Toujours autant de Punch : Ce second tome reste toujours aussi amusant et divertissant et s’accompagne enfin d’un scénario qui éloigne la peur de retrouver u…
    Temps de lecture : 1 mn 38

  • Voir la critique de A.I Hunter : Une chasse aux cyborgs amusante
    65

    A.I Hunter Critique du manga par Lionel B.

    Une chasse aux cyborgs amusante : Au premier abord, A.I Hunter semble une pâle copie de Gunnm, Ghost in the Shell ou bien encore Blade Runner. Cependant, ce titre n…
    Temps de lecture : 1 mn 39