75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : C’est vous qui voyez…
C’est vous qui voyez… >

Critique de la Bande Dessinée : C’est vous qui voyez…

Avis critique rédigé par David Q. le vendredi 12 mai 2006 à 1001

La Will'Attitude

Toujours jeune padawan devant son sac à dos et sa figurine collector de Yoda, Will tente d'apprendre la vie à sa manière et ce n'est pas tout les jours facile pour un jedi d'être confronté à la réalité. Toujours présenté sous la forme de petites histoires d'une page qui suivent une trame générale en second plan, le quatrième volume des aventures de Will place notre sympathique ado dans une situation délicate entre la perte de son chien et ses hormones qui rentrent en ébullition. Sa grand-mère représente le coté obscur de la BD, elle poursuit ses blagues de mauvais goût envers le pauvre Will qui, bonne poire, se laisse avoir à chaque fois. Anarchiste, rebelle et hors normes, cette grand-mère a vraiment une personnalité à part, loin de ce qu'on imagine pour une personne âgée censée avoir acquis le sagesse. Ce contraste fonctionne à tous les coups et vous fera rire de nombreuses fois.
Will n'évolue pas excepté sur la fin du tome car des évènements inattendus vont le faire changer, pour le meilleur ou pour le pire ? on n'en sait rien. Quoi qu'il en soit, cela promet des histoires intéressantes sur des sujets différents car jusqu'à présent, les histoires de Will tournaient autour de ses aptitudes de jedi, de son chien et de sa capacité à ne rien faire de sa vie. Dans ce sens, son personnage ressemble beaucoup au héros de Futurama qui, l'air benêt, ne fait que subir les évènements avec une désinvolture et un je-m'en-foutisme impressionnant.
Pour illustrer ses propos, Guillaume Bianco le dessinateur reste dans le style Franco-Belge remis un peu au goût du jour avec des traits nets, des aplats parfois en dégradés et des cases résolument épurées, parfois même sans contours. Cela ressemble au style Titeuf rendu dans un environnement simple - mais pas forcément plus facile à dessiner - pour un personnage simplet. Le thème principal étant le comique, c'est bien plus efficace en utilisant les caricatures et la simplification des scènes que si l'auteur avait utilisé un rendu réaliste peu propice à la dérision et à l'humour décalé. Et c'est réussi car Will est un album drôle à dévorer tranquillement.

La conclusion de

Will est un croisement entre Futurama et Titeuf, drôle sans être trop réfléchit ni trop djeunz, ce personnage séduit par son encrage réaliste dans le quotidien. Ce tome 4 va-il donner à Will le sens des responsabilités ? Vous le saurez dans le prochain numéro.

Que faut-il en retenir ?

  • Will grandit un peu
  • Sa grand mère toujours aussi trash
  • De petites histoires d'une page à dévorer sans retenue

Acheter C’est vous qui voyez… en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de C’est vous qui voyez… sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+