75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Zodiac >

Critique du Roman : Zodiac

Avis critique rédigé par Manu B. le mercredi 3 mai 2006 à 06:19

Le roman écolo

"Roscommon déversa ses gravats dans le jardin une heure après l'aube. les autres jours, c'est à peu près le moment où je me lève et où il s'effondre ivre mort sur le bas-côté d'une voie express..."
Sangamon Taylor est un environnementaliste, chimiste géo trouvetout travaillant pour le GIE, qui pince les industriels pollueurs de la planète. Ici, c'est à Boston que le bureau du GIE est basé et les crustacés pêchés dans la rivière semblent infestés de PCB menaçant les consommateurs d'intoxication voire d'un situation plus mortelle...
Zodiac est le premier roman de Neal Stephenson, écrit en 1988. Il a voulu en faire une fable écologique tout à fait réac, puisqu'elle met en scène un environnementaliste gauchiste au look plutôt grunge, barbe hirsute, cheveux en bataille aux commandes d'un zodiac contre ces pourris d'industriels qui n'ont d'autre but que de polluer la rivière, quitte à donner l'idée aux poissons de se faire dorer le ventre à l'air libre.
Comme l'histoire est racontée du point de vue de Sangamon, il en va naturellement que le style narratif aille de paire et c'est donc avec un vocabulaire cool et parfois décalé que ce texte vous arrive en pleine tête. Les situations sont parfois racontées de manière très drôle et détachée car le personnage est plutôt déjanté. Mais le fond de l'histoire est tout de même grave puisque, avec force détails qu'un expert de la chimie organique connaît sur le bout des doigts, le but de cet écolo est d'éviter une catastrophe écologique retentissante. C'est avec le sourire que sont dénoncés les méfaits des industries polluantes.
Ce roman est parsemé de personnages attachants, de situations décalées dans un bon petit polar écolo. On passe un bon moment même si au final on aurait aimé que l'intrigue principale, qui ne commence vraiment qu'après 150 pages, soit plus étoffée. Bref, un bon premier roman.

70

C'est un roman au style bien particulier, auquel on accroche dès le début, ou pas du tout, complètement pour la cause des écologistes et contre les industries. Assez engagé mais très réducteur, finalement. Zodiac n'en reste pas moins un bon petit polar à l'intrigue un peu mince. Un bon premier roman mais mineur dans l'oeuvre de Neal Stephenson.

Critique de publiée le 3 mai 2006.

Acheter Zodiac en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Zodiac sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !