75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : la Croix du Sud
la Croix du Sud >

Critique de la Bande Dessinée : la Croix du Sud

Avis critique rédigé par Lucie M. le samedi 1 avril 2006 à 1008

Chef d’œuvre !


Souvent la frontière infime existante entre une peinture et une case de bande dessinée s’efface et nous nous retrouvons en possession d’un chef-d'œuvre. Il s’agit bien de cela avec La Croix du Sud de l’illustratrice Raquel Alzate et du scénariste Luis Duràn. Dans ce présent album, le lecteur sera convié dans un univers de conte fantastique médiéval où l’onirisme et la superstition se mêlent délicatement dans un moyen-âge sombre et despotique.

Nous suivrons le récit bouleversant de la petite Iliane née d’une mère accusée de sorcellerie. Tout commence dans une sombre forêt où Iliane, alors âgée de 8 ans, assiste à la mise à mort violente de sa mère Mailis perpétrée par le chevalier Groz. Conduite peu à près à la Croix du Sud, domaine gouverné par un seigneur mourant, elle sera soumise au labeur sous les ordres de Gaspard, un contre maître obtus et vil. Tout cela sous les yeux curieux d’un petit garçon connu sous le nom de Dominique avili et prisonnier du bouffon du seigneur et du fil de ce dernier. Dix ans plus tard, nous la retrouverons plus jolie que jamais…
Cet album one-shot est d’une qualité graphique extraordinaire où la continuité de l’excellent coup de pinceau de Raquel Alzate nous surprend. Nous surprend puisque c’est la première réalisation graphique de bande dessinée de celle-ci plus connue pour ses illustrations fantastiques pour des jeux de rôle ou des livres pour enfants. Les cases telles des toiles de Maître défilent sous nos yeux où la mise en couleur accentue cette comparaison presque déraisonnable. Cette magnificence presque surnaturelle s’allie avec élégance au scénario de Luis Duràn. Un scénario sobre et linaire qui est arrivé à me faire verser des larmes. Des larmes augmentées par le dessin de Raquel Alzate et les expressions si émouvantes de ses personnages.

La conclusion de

Un magnifique album de bande dessiné s’orientant plus vers des toiles de peintures qu’une simple aventure se passant au moyen-âge. La mise en couleur, avec ses jeux d’ombre, est d’une ampleur toute majestueuse. Une lecture émouvante et sublime !

Acheter la Croix du Sud en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de la Croix du Sud sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+