75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Nicolas Eymerich, inquisiteur
Nicolas Eymerich, inquisiteur >

Critique du Roman : Nicolas Eymerich, inquisiteur

Avis critique rédigé par Lujayne M. le lundi 13 mars 2006 à 0521

Complexe

Voici un roman assez particulier, qui ne laissera personne indifférent, qu'il aime ou qu'il déteste. Déjà, en choisissant son héros, l'auteur s'est déjà mis un gros handicap : un inquisiteur espagnol du XIV siècle... difficile à première vue d'éprouver de la sympathie pour ce genre de personnage, qui ont laissé une image terrifiante dans l'imaginaire populaire. De plus, cet inquisiteur est fanatique, désagréable, orgueilleux, et rétif à tout contact humain... Ensuite, l'auteur entremêle deux époques : le XIVe siècle, donc, et le XXIIe, avec l'histoire d'un astronef psytronique. Si on passe sans trop de difficultés de l'un à l'autre, le problème réside à mon goût dans la complexité de la fameuse technique "psytronique". Personnellement, je n'y ai rien compris, et je n'ai pas du tout adhéré... Autant la partie "médiévale" m'a plu, avec son héros détestable mais qu'on suit avec un grand intérêt tout le long de son enquète, autant la partie "SF" m'a laissée de glace, même si elle semble particulièrement bien documentée. Les interactions entre les deux histoires sont flagrantes, mais le fond même, le but de l'abbé SweetLady, le mécanisme des psytrons... tout cela demeure à mon goût trop obscur.

La conclusion de

Difficile donc de noter ce roman, qui contient du très bon (les aventures d'Eymerich, haletantes) et du très compliqué, trop onirique (l'histoire du Malpertuis). Cela ne m'a pas empêchée de prendre beaucoup de plaisir à lire ce livre, mais je l'ai refermé avec un sentiment d'inachevé, et de trop grande complexité... Les fans de Hard SF trouveront sans doute leur compte, ceux de romans historico-fanstastique aussi, mais ce sera difficile d'aimer autant les deux parties à la fois

Que faut-il en retenir ?

  • le style
  • les aventures d'Eymerich

Que faut-il oublier ?

  • la complexité des psytrons

Acheter Nicolas Eymerich, inquisiteur en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Nicolas Eymerich, inquisiteur sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+