75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Les Géants de Porcelaine
Les Géants de Porcelaine >

Critique de la Bande Dessinée : Les Géants de Porcelaine

Avis critique rédigé par David Q. le vendredi 24 février 2006 à 0740

Petit Shaman deviendra grand

Riot, Artia et son père Falden ont été faits prisonniers. Skeld avec ses pouvoirs grandissants n'a plus qu'une idée en tête : aller les délivrer. De leurs cotés, le gouvernement et les militaires continuent leurs manigances pour récupérer la clé fichée dans la main de Skeld.
Ce deuxième tome de Shaman est plus mature que le premier et cela se ressent dès les premières cases. La première page fait un peu d'humour avant de commencer vraiment la seonde partie de l'aventure. Rapidement, on peut voir Skeld fou de rage après les évènements de la prison et se transformer littéralement le temps d'un instant en une espèce de chose informe bien loin de l'humain qu'il était. On sent d'ailleurs dans ces scènes de fureur le clin d'oeil peut-être pas involontaire - tout du moins l'inspiration - du couple Peru pour Akira. Le capitaine borgne nous dévoile enfin son vrai visage et on comprend pourquoi il le cache. Plus violent donc que le premier tome mais aussi plus mature avec des implications politiques profondes, des situations embarrassantes et tragiques et des personnages qui n'hésitent pas à employer tous les moyens à leur disposition pour arriver à leurs fins. Une fin de tome d'ailleurs assez surprenante, donnant un cliffhanger intéressant pour le troisième tome clôturant la série.
D'un point de vue technique les dessins sont toujours aussi bons. Les personnages s'améliorent un peu et de nombreux efforts ont été faits dans les transformations de Skeld, plutôt convaincante, et dans le durcissement des planches. La mise en page apporte un plus non négligeable à l'ensemble grâce à des découpages astucieux, les fonds noirs faisant ressortir les couleurs.

La conclusion de

Ce tome 2 approfondit les personnages tout en apportant plus d'action et de maturité à la BD. On n'est alors plus dans la BD édulcorée et on se rapproche de titres plus violents.

Que faut-il en retenir ?

  • Un tome 2 plus mature et passionnant
  • Plus d'action
  • Plus gore

Que faut-il oublier ?

  • Quelques cases confuses

Acheter Les Géants de Porcelaine en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Géants de Porcelaine sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Shaman

En savoir plus sur l'oeuvre Shaman