75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : L'éveil
L'éveil >

Critique de la Bande Dessinée : L'éveil

Avis critique rédigé par David Q. le mardi 21 février 2006 à 0801

Petit homme deviendra Shaman

Sortant de la gigantesque ville-monde, des chasseurs de trésors tombent sur une clé un peu particulière qui s'incruste dans la main de Skeld. Cela lui débloque des pouvoirs oubliés à la hauteur des plus grands shamans de la ville. Une traque orchestrée par le gouvernement s'opère alors pour récupérer la fameuse clef.
Olivier et Stephane Peru, deux frères, nous proposent une BD soignée sous un festival de couleurs et de détails. Via un univers bien à eux, ils nous entraînent dans une aventure aux multiples rebondissements. La BD aborde l'histoire sous différents aspects : politiques, militaires et civils. Les personnages se développent peu à peu tout en gardant suffisamment de mystère pour la suite. Skeld, le héros, subit plus qu'autre chose le pouvoir de la clé et tout au long des 48 pages on découvre avec lui l'étendu de ce pouvoir. Mais là où Shaman se distingue c'est que Skeld n'a rien demandé et cherche à s'en débarrasser alors que les militaires, le gouvernement ou même les archivistes, cette sorte de société secrète souterraine, tous cherchent à récupérer ce pouvoir. C'est donc l'histoire d'une quête à la fois physique et morale pour déterminer à qui reviendra ce pouvoir.
Mais Shaman, c'est aussi un talent certain, celui de deux frères travaillant ensemble pour produire une BD de qualité aux dessins soignés. En effet, si les personnages sont dessinés de manière correcte, c'est surtout dans les décors et les non humains que les frères se sont lâchés. Ceux-ci sont vraiment impressionnants de par leur taille mais aussi par les nombreux détails qui ornent ces lieux. Les souterrains comme les extérieurs sont remplis de canalisations, de recoins, de boutons et autres qui donnent un réalisme et une légitimité à la cité. Les autres races sont tout aussi réalistes et procurent au monde dans lequel évoluent les personnages une cohérence particulière.
La mise en page est variée et dynamique, ce qui permet de mettre en valeur les cases travaillées. Mais c'est surtout ce fond noir, utilisé sur la plupart des planches qui fait ressortir la palette chatoyante utilisée pour les couleurs.

La conclusion de

Le tome 1 de Shaman présente une histoire et un graphisme attrayant. Les frères Peru ont le souci du détail pour cette BD ésotérique sérieuse et accrocheuse qui intéressera les personnes à la recherche d'un peu d'originalité.

Que faut-il en retenir ?

  • Un univers magique intéressant
  • Des planches d'un bon niveau technique aux traits fins et couleurs marquées
  • Les révélations égrenées au fil du temps

Que faut-il oublier ?

  • Des personnages parfois un peu moyens au regard des décors

Acheter L'éveil en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'éveil sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Shaman

En savoir plus sur l'oeuvre Shaman