75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
L'Epée de la Nuit >

Critique du Roman : L'Epée de la Nuit

Avis critique rédigé par Lujayne M. le mardi 7 février 2006 à 05:07

Un tome qui laisse sur sa faim

Nous retrouvons Griffiths, Neskat et les autres quelques jours après la fin du premier tome. Maintenant que le Manteau de Kendis-Dai a été retrouvé, les anciennes légendes prennent tout à coup un sacré coup de jeune : si cet artefact existe réellement, alors les autres attributs du dieu existent également... S'engage alors une course poursuite vers le coeur de la Galaxie, région méconnue, imprévisible, d'où personne n'est jamais ressorti, afin de retrouver l'Epée de la Nuit, un artefact tout-puissant qui donne à son possesseur des pouvoirs au-délà de l'imagination... Tout le roman n'est qu'une vaste course-poursuite à travers les étoiles, avec le style alerte et l'humour propre aux auteurs. Les personnages sont comme à leur habitude contrastés et imprévisible, mais on n'a plus l'effet de surprise du premier tome, avec cette géniale idée des fronts quantiques, même si de nouvelles idées très poétiques apparaissent (les îles des pirates d'antan remplacés par de minuscules mondes-astéroïdes, les vaisseaux stellaires en bois...). Et la fin, baclée, pose plus de questions qu'elle n'en résoud : tout ça pour ça, a-t-on envie de dire...

60

L'intérêt ne faiblit pas pendant ce tome, mais la fin ne fait qu'apporter plus de questions encore, et du coup n'est pas très compréhensible...

Critique de publiée le 7 février 2006.

Acheter L'Epée de la Nuit en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Epée de la Nuit sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !