75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Arcana
Arcana >

Critique du Manga : Arcana

Avis critique rédigé par Lionel B. le lundi 23 janvier 2006 à 0313

La fille qui murmurait à l’oreille des animaux

Voici l’histoire de Inas, une jeune fille âgée de seulement 15 ans. Inas a un pouvoir : elle arrive à parler aux animaux. Dans son monde, il ne neige que tous les cent ans et lorsque celle-ci arrive les démons apparaissent. Le grand père d’Inas la conduit auprès de l’empereur. Celui-ci lui confiera la mission de ramener un dragon. Le manhwa commence sur les paroles d’un sage s’interrogeant :
« Un sage demande : Toi, comprends tu la Terre ?
La Terre, Mère et origine De toutes choses, A son secret. »

Ce genre de question se prolonge sur 3 pages magnifiquement illustrées. Ce prologue ouvre ainsi le débat sur la compréhension de notre planète, un thème très écologique sur le fond. Il est fait référence au secret de la Terre dans ce même prologue. Ce secret est également appelé Arcana, le même mot en latin. Ainsi, il semble que ce manhwa nous entraîne vers une théorie intéressante sur la naissance et l’utilité de notre belle planète bleue. A l’issu de ce premier tome il est difficile de confirmer cette impression puisque celui-ci ne fait qu’introduire l’histoire. D’autres thèmes semblent abordés en ce qui concerne tout d’abord la cohabitation de l’homme avec l’animal ainsi que le thème classique de la guerre.
Toutes émotions ressortent de ce premier volume. On y retrouve un peu d’humour mais aussi de la tristesse dont je ne dévoilerai pas les circonstances. Le fait que l’on ressente ses différentes émotions est la preuve que l’histoire est bien construite.
Il est dommage que le dessin ne soit pas à la hauteur du scénario. En effet, je ne peux pas dire que j’ai accroché sur le style de Lee So Young. Les personnages ont des visages très long et trop pointus au niveau du menton. Tous ressemblent à des femmes sauf Inas qui pourtant est une fille mais pour cette dernière cela est la volonté de la manhwaga. En revanche, les animaux sont bien dessinés et les créatures imaginaires ont un design original. Il faut également noter la présence de dessin dans un style chibi qui ne correspond pas du tout à l’esprit d’ensemble d’Arcana. Pour ce qui est des décors, ils sont quasiment vides et de petits points ou des traits noirs viennent servir d’ombres rendant celles-ci horribles. Le blanc apparaît donc trop présent. Enfin, en ce qui concerne les scènes d’actions, elles sont parfois incompréhensibles et il faudra alors passer à l’image d’après pour bien comprendre ce qui vient de se produire.

La conclusion de

Voilà une histoire qui peut se révéler intéressante mais qui est gâchée par un dessin faisant dans l’extrême simplicité. Si vous n’êtes pas du genre à porter attention aux dessins qui ressemblent à beaucoup d’autres du catalogue Saphira, et si vous avez une âme d’écologiste, dans ce cas Arcana est fait pour vous.

Que faut-il en retenir ?

  • Une histoire originale

Que faut-il oublier ?

  • Le dessin

Acheter Arcana en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Arcana sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Arcana

  • Voir la critique de Arcana : Des animaux originaux…
    50

    Arcana - Critique du manga par Lionel B.

    Des animaux originaux… : Ce second tome de Arcana bénéficie toujours d’une histoire intéressante avec une légère dose d’écologie et de sociologie. Les nouv…

En savoir plus sur l'oeuvre Arcana