75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Assassin !
Assassin ! >

Critique de la Bande Dessinée : Assassin !

Avis critique rédigé par Richard B. le dimanche 22 janvier 2006 à 1024

Charly, passe à ses dix-sept ans !

Charly continue de vieillir et s’il avait dans le onzième tome 16 ans, ici dans cette suite il gagne une année. Je n’avais jamais lu une aventure de Charly avant celle-ci ; mon idée faite que cela devait être des albums naïfs. Idée d’autant plus accentuée, quand je voyais la bande annonce du film ‘l’Avion’, adapté l’année dernière au cinéma.
Dans cette douzième aventures, Charly capte une vision de meurtre en serrant la main de Pierre-Édouard, l’associé de Jacques, qui se trouve être l’ami de sa mère. Chaque fois, les visions s'avèrent prémonitoires et les meurtres se déroulent ; l’adolescent ne pensant plus qu’il peut changer les évènements. J’ai énormément songé à hypnose où le 6éme sens à la lecture de cette bande dessinée. Pourtant ce n’est pas vraiment comparable puisque ici nous sommes plus proche du thriller ou de l’enquête policière via les ‘profiler’. Mais le pouvoir de Charly, la façon dont il a du mal à l’assumer et la façon dont cela agit malgré lui, rappelle ces films où l’enfant doit subir des visions de spectres malgré lui.
Lapière possède une écriture efficace, et la lecture de cet épisode ce fait d’une traite. On est captivé par l’adolescent et ce qui lui arrive. En fait le seul problème de cette histoire c’est qu’une fois terminer, il en ressort une impression d’avoir vu tous les éléments ou la trame chez d’autres. Mais il en reste pas moins une envie irrésistible de connaître la suite et une impression largement positive.


Côté Dessin, Magda assure sans avoir un style bien particulier. C’est beau, efficace, carré et son dessin contribue aisément à glisser le lecteur dans l’histoire de Lapière. Pourtant il demeure qu’on ne s’attarde pas sur les cases. Peut être la faute à des couleurs ne mettant pas assez son trait en valeur. Pas que les couleurs soit déplaisantes, mais elle sont d’une banalité incroyable, alors que l’ambiance aurait certainement permis un peu plus de lâchage de la part des coloristes Céline Puthier et Laurence Trouvé

La conclusion de

Charly, Assassin est une bonne surprise. L’album est prenant, et se lit avec une grande facilité. Seul un aspect de déjà vu, autant sur l’histoire que le dessin ou la couleur, vient laisser une impression qui l’empêche d’être que positive. Mais dans tous les cas le plaisir de la lecture sera certain et la suite se fera attendre, il manque juste un je ne sais quoi pour qu’il se distingue.

Acheter Assassin ! en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Assassin ! sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Charly

En savoir plus sur l'oeuvre Charly