75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Les géants pétrifiés tome 1 [2005], par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le samedi 21 janvier 2006 à 11h46

Spirou et Fantasio vu par …

Il y a des moments délicats dans une vie, dont celle de s’attaquer à des mythes tels que Spirou et Fantasio. Vous imaginez tout de même que le petit Spirou va fêter ses 68 ans ? Bien oui, ce petit bonhomme qui s’habille en groom est né en 1938 et son apogée se déroula entre 1946 et 1968 sous la plume d’un certain Franquin. Il est donc difficile de s’attaquer à un tel monstre sacré, certains auteurs se sont essayés à vouloir le moderniser et se sont retrouvés sous les foudres colériques de certains fans.
Comment donner à ce moment un peu de neuf et de modernité à une telle série ? Dupuis a essayé de trouver la réponse en lançant une nouvelle collection : Une aventure de Spirou et Fantasio par … un One shot isolé de la série classique où les auteurs pourront donner leur vision du mythe. Tentative habile de contourner certains fans peu ouverts et d’apporter juste ce qu’il faut pour attirer les nouvelles générations de lecteurs.
Dans cette aventure, Spirou et Fantasio vont aider un ami archéologue, un certain Martin, dans ses recherches. Ils finissent par découvrir une statue d’une civilisation inconnue dont les recherches vont les conduirent jusqu’en nouvelle Zélande, le pays du seigneur des anneaux (si, si, il le dise dans l’album ^^).
Pour ce premier album, dont trois sont déjà prévus, c’est Fabien Vehlman qui a été choisi pour scénariser et Yoann pour illustrer. Fabien Vehlman a scénarisé des séries comme Green Manor, Wondertown ou encore Ian. L’auteur ici décide de nous conduire dans une grande aventure, tout en n’hésitant pas sur les pointes d’humour en jouant sur des cordes ou références modernes. A ce titre il a dû beaucoup aimer le film de Peter Jackson, les allusions au seigneur des anneaux étant fréquentes. Pour exemple des répliques telles que ce groupe de guides néo-zélandais :
- Et Rappelez-vous mes frères aujourd’hui, nous allons combattre ! , Pour tout ce que nous avons de plus chère sur cette bonne Terre, je vous ordonne de tenir, homme de l’ouest, pour le peuple ! - Pour le Gondor et le Rohan ! - Pour Frodo !
Ainsi fréquemment les allusions ou autres hommages sont là pour nous faire sourire. De même quand jouant sur l’aventure de monde perdu, Vehlman nous rappelle d’autres aventures façon Jules Vernes, comme voyages au centre de la terre. Pas à dire, on s’amuse d’autant que l’aventure dure 62 pages.


Pour le dessin c’est Yoann qui est en charge de renouveler un peu le mythe. Yoann a travaillé sur des séries telles que Donjon Monster ou reprit la série Bob Marone. Premier constat : la tenue rougeâtre façon groom passe un peu à la trappe - je rassure - Spirou garde une veste rouge. Mais c’est surtout un style plus haché plus « Speed » que se permet Yoann (beaucoup de hachure noire ou d’aplat noire). Cela permet un certain dynamisme et des touches d’actions ou d’humour très bien mis en valeur. Par contre toutes les cases ne sont pas toujours réussites et parfois je rapprocherai - surtout vers la fin - des cases confuses pas toujours visibles ou jouant trop sur les noirs en y mettant parfois vraiment trop. Les couleurs choisies n’animent pas toujours non plus et paraissent parfois un peu fade. Bon cela n’est pas catastrophiques mais elles ne mettent pas ou aident pas l’encrage de Yoann. J’aurais même aimé voir ce qu’aurais donné son travaille juste en noir et blanc.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Les géants pétrifiés tome 1 [2005]

Richard B.
77

Une aventure du duo bien amusante et reposante. Le défit était de renouveler sans choquer. La mission est réussie. Côté histoire cela rappelle les films d’aventures des années 60 ou le côté Jules Vernes. Côté dessin Yoann apporte un nouveau rythme, même si parfois j’ai trouvé quelques cases confuses. Bref un bon moment, une bonne lecture !

Acheter la Bande Dessinée Les géants pétrifiés en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les géants pétrifiés sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Spirou et Fantasio