75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : L'oeuf du dragon
L'oeuf du dragon >

Critique du Roman : L'oeuf du dragon

Avis critique rédigé par Manu B. le mercredi 18 janvier 2006 à 0707

Un livre très intelligent.

« Date : 500 000 av. J.C. Etendu dans son nid de feuillage à la fourche d’un arbre. Buu contemplait les étoiles qui parsemaient le ciel obscur. Le jeune humanoïde aurait dû dormir, mais la curiosité le maintenait éveillé. Un demi-million d’années plus tard, ce pétillement d’intérêt aurait sans doute entraîné son esprit aux confins de l’univers à la découverte des mystères mathématiques de la relativité. Pour l’instant… »
Une étoile s’est effondrée il y a 500.000 ans dans la constellation du dragon, provoquant une nova dont les ondes de choc atteignirent notre système solaire et l’illumina pendant une année. La vie muta imperceptiblement. La supernova éjecta une naine en direction de notre système et qui se transforma en étoile à neutron et qui en se refroidissant, permit de voir le jour à la vie. Mais quelle vie : gravité plusieurs dizaines de milliards de g, une rotation sur elle-même en 0.2 secondes. Et pourtant… 2020 : une thésard découvre, à l’aide d’une sonde, des parasites électromagnétiques étranges venant du soleil…
L'oeuf du dragon est un mélange de deux genres, puisque ce roman est composé de deux histoires parallèles, au rythme différent et qui se rejoignent en une fin très belle, malgré des échelles de grandeur totalement différentes.
Phase 1: sur le pulsar. Une introduction très mystérieuse nous plonge dans l'histoire d'une étoile à neutron. Malgré les effets de la gravité étant importants, et au vu de la nature même de l'étoile, la vie, imperceptible tout d'abord, puis peu à peu prolixe, se développe sur ce bout de rocher où la gravité ne peut permettre un tel phénomène. Et pourtant, cette vie se bat pour exister, malgré une pression gigantesque, elle se bat avec toute l'énergie du desespoir pour se multiplier et croitre jusqu'à atteindre le stade de race sapience. Et à partir de ce moment là vint la civilisation. Forward a su raconter cette histoire d'édification de civilisation, ce qui n'est pas sans rappeler ces jeux comme civilization, age of empires ou autres. On passe par les âges barbare, moyen-âge ou nucléaire, la culture et la religion étant excellemment développés.
Phase 2: sur Terre. Pendant ce temps, sur Terre, les hommes, à une vitesse si lente du point de vue pulsarien, découvrent l'anomalie, et le monde scientifique entre en ébullition pour découvrir la source de cette singularité. On sent un certain vécu dans cette description du monde scientifique, un peu comme dans Un paysage du temps de Benford, ou bien les dieux eux-mêmes de Asimov.
Phase 3: le contact. Enfin, Forward montre bien les difficultés de contact entre les hommes et les pulsariens, tant la différence de temps est importante. Cette dernière est bien la conséquence de cette gravitation que Forward exploite complètement pour créer sa civilisation. Les formes de vie, leur forme, leurs outils, leurs déplacements sur l'étoile à neutrons, les lignes de champs etc. Forward étant physicien spécialisé dans la gravitation, nous n'attendions pas moins de ce chercheur pour extrapoler les conditions de vie dasn de telles conditions.

La conclusion de

Ecrit de manière très scientifique sans être illisible pour le profane, ce livre est un très beau roman, pour un auteur injustement méconnu du lectorat français.

Acheter L'oeuf du dragon en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'oeuf du dragon sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+